Soumis à un protocole sanitaire strict, les joueurs du FC Barcelone n’ont pas respecté les règles qui leur sont imposées en se réunissant pour un repas chez Lionel Messi censé souder le groupe.

En grande difficulté sportive ces derniers mois, le FC Barcelone est malgré tout revenu dans la course pour arracher un nouveau titre de Champion d’Espagne. A 4 journées de la fin, les Blaugranas se trouvent 3ème du classement, à égalité avec le Real Madrid et à 2 points du leader, l’Atletico Madrid. Une situation qui a visiblement reboosté le moral des coéquipiers d’un Lionel Messi qui semble avoir totalement oublié ses envies de départ, au point que les médias espagnols affirment qu’il est tout proche d’une prolongation de contrat. Forcément, le capitaine argentin a voulu unir ses troupes dans la quête du titre en réunissant ses coéquipiers et leur compagne chez lui pour un repas. Une information rapportée par Marca qui a publié plusieurs photos prises non loin du domicile de Messi, ce qui pose évidemment problème en raison de la situation sanitaire actuelle et du protocole mis en place la région de Catalogne.

Une enquête ouverte

LaLiga, qui gère le football professionnel en Espagne, a annoncé l’ouverture d’une enquête suite à ce repas, estimant qu’il avait pu causer “une possible infraction aux protocoles Covid”, d’autant que les réunions de 6 personnes sont formellement interdites à Barcelone. Dans le même temps, le vice-président du gouvernement régional catalan, Pere Aragonés, a de son côté souhaité que les joueurs prennent conscience qu’ils peuvent avoir un rôle d’exemple : “L’agence de santé publique étudiera cette affaire et déterminera s’il faut aller plus loin. Nous tenons à appeler tout le monde à respecter les mesures et à demander à ces personnes qui ont une notoriété publique de le faire de manière plus intense, car cela génère de l’exemplarité”. Le FC Barcelone pourrait donc bien être pénalisé lourdement, aussi bien sur le plan judiciaire que sportif.

À LIRE AUSSI: Le FC Barcelone fonce sur Erling Haaland ! [Photo]