Tandis qu’une audience préliminaire avait lieu vendredi, un enquêteur du LAPD a affirmé que le suspect du meurtre de Pop Smoke n’était pas celui qui était actuellement désigné mais l’un de ses amis, âgé de seulement 15 ans. Des révélations qui ont fait réagir le frère du rappeur.

Le 19 février 2020, alors qu’il se trouvait dans une villa dans le quartier de Hollywood Hills, Pop Smoke était assassiné, une nouvelle provoquant un énorme choc chez les auditeurs alors qu’il était sur une pente clairement ascendante. Âgé de seulement 20 ans, celui qui a notamment participé à l’explosion de la Drill aux Etats-Unis avait été la victime d’un groupe appartenant à un gang et qui avait obtenu son adresse via une photo publiée par l’artiste sur les réseaux sociaux. L’objectif était ainsi de lui voler bijoux, argent et autres objets de valeur en la possession d’un Pop Smoke qui avait reçu plusieurs balles. Depuis, 4 personnes ont déjà été arrêtés et se trouvent en détention provisoire, en attendant un procès qui se tiendra prochainement.

À LIRE AUSSI: Pop Smoke : un nouvel album posthume en préparation…

Des révélations glaçantes

Ainsi, ce vendredi, lors de l’audience préliminaire précédant le procès de Corey Walker, un jeune homme âgé de 20 ans désigné par les enquêteurs comme le tireur. Sauf que Carlos Camacho, enquêteur du LAPD, a affirmé devant la justice qu’il n’était pas celui qui avait tué Bashar Jackson, et que le véritable tireur était en réalité un autre suspect déjà arrêté, un adolescent de 15 ans qui se serait même vanté de ses actes lors de sa garde à vue. Selon le récit de l’agent, ce jeune homme serait tombé sur le rappeur, qui était sous la douche et n’avait donc rien entendu. Après s’être battu avec ce dernier, qui a également refusé de collaborer avec lui, l’adolescent lui aurait alors tiré dessus à 3 reprises – dont une fois dans le dos avec un Beretta de calibre 9 mm. Au sol, il aurait également frappé par des coups de pieds donnés par les assaillants.

De terribles révélations qui ont provoqué la colère de son frère Obasi, qui a tenu à prendre la parole en s’adressat directement à Pop Smoke : “Il y a quelque chose de bizarre dans cette histoire ! Les informations ne sont pas bonnes et tout se passe très vite. Bashar, je te jure devant Dieu qu’on aura le fin mot de cette histoire. Je suis désolé que des gens aient été faux avec toi. Je suis désolé, tu pensais que les n*gros seraient là pour toi et ils ne l’étaient pas. Je suis désolé, tu pensais qu’ils allaient se battre pour toi et même quand tu es mort, ils ne le font pas. Apparemment, tu avais plus de valeur en étant en vie. Tout le monde a le seum quand je parle parce que ça menace leur position dans ce truc de gang. Depuis que t’es parti Pop, l’amour des gens est aussi porté disparu”. Un message plein d’amertume et de colère, ce que l’on peut tout à faire comprend au vue des circonstances…

À LIRE AUSSI: Pop Smoke : de nouveaux éléments sur sa mort… Son assassin n’avait que 15 ans !