Tandis qu’un compte spécialisé dans les remixes et mash-up des morceaux de PNL a dévoilé un morceau mêlant le couplet de Damso sur Passion et la prod du morceau Ultra de Booba, ce dernier s’est montré très mécontent, attaquant directement l’auteur de cette version ainsi que son ancien protégé…

Mercredi 5 mai, le compte YouTube de PNL World faisait parler lui sur les réseaux sociaux. Spécialisé dans les mash-up de PNL, il avait notamment révélé différents remixes du groupe du 91, et notamment un mash-up avec les Daft Punk après l’annonce de la fin du duo parisien déjà légendaire dans le monde de l’electro. Ce mercredi, cette fan page a toutefois tenté autre chose en publiant un mix particulièrement convaincant mêlant le couplet de Damso sur Passion, extrait de QALF Infinity, et la prod du morceau Ultra de BoobaUn morceau accompagné d’une belle vidéo, qui a généré l’intérêt de milliers d’internautes, jusqu’à comptabiliser plus de 500 000 vues sur YouTube. Mais rapidement, ce titre a été supprimé des plateformes de streaming en raison d’une réclamation de droits d’auteurs venant visiblement du côté du Duc…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RAPRNB Le Mag (@raprnblemag)

À LIRE AUSSI: Booba déjà de retour avec un nouveau single, Kayna [Son]

Un message qui met le feu au poudre

Face à cette situation, le responsable du compte PNL World ont tenté de rentrer en contact avec Booba afin d’obtenir l’autorisation de pouvoir utiliser la prod de son morceau, utilisant notamment l’argument de l’engouement populaire autour du mash-up, arguant par exemple que le morceau avait été streamé plus de 10 000 fois en 24 heures. Mais face à cela, Booba n’a pas vraiment bien réagi, évoquant avec humour “l’audace de cette demande”, qu’il a clairement refusée. Il répondra donc avec véhémence en story IG en publiant le message réçu : “Tape toi la bite par terre dis nous si ça pousse” ! Plus tard, il va également enterrer tout espoir de voir cette combinaison exister s’accaparant seul l’intérêt de ce remix : “Continuez d’rêver, ça sonne bien parce que c’est l’instru de Ultra c’est tout. C’est les sons de papa”. Pour couronner le tout, il va également publier une vidéo dans laquelle on l’entend insulter violemment face caméra (mais dans un cadrage très serré) son ancien protégé. Ce lundi 10 mai au soir, le remix était également supprimé de YouTube…

Booba