A 26 ans et malgré 3 sélections en Equipe de France, Aymeric Laporte a obtenu ce 12 mai la nationalité espagnole. Le défenseur de Manchester City pourrait ainsi disputer cet été l’Euro sous le maillot de la Roja.

Aymeric Laporte a donc officiellement choisi l’Espagne. Tandis que ce mardi, de nombreuses informations évoquant une possible naturalisation du défenseur central de Manchester City circulaient, le Ministre de la justice espagnol Juan Carlos Campo Moreno a confirmé ce matin la nouvelle. Au Boletin oficial del Estado, l’équivalent du Journal Officiel ibérique, il a ainsi accordé sa demande de naturalisation au natif d’Agen (dans le Lot-et-Garonne) : “Après délibération du Conseil des ministres lors de sa réunion du 11 mai 2021, je viens d’accorder la nationalité espagnole par lettre de naturalisation à Monsieur Aymeric Jean Louis Gérard Alphonse Laporte”. Une nouvelle qui le rend donc dès à présent sélectionnable avec la sélection espagnole, lui qui a joué 3 matchs avec la France mais n’a jamais revêtu le maillot bleu lors d’une rencontre officielle.

Un choix contesté

A un âge déjà bien avancé dans sa carrière, Laporte n’a jamais eu l’opportunité de rentrer dans une quelconque rotation au sein de la défense français, Didier Deschamps lui préférant notamment Samuel Umtiti, Presnel Kimpembé, Kurt Zouma ou Dayot Upamecano, en plus de l’indéboulonnable Raphaël Varane. En choisissant d’évoluer pour l’Espagne, Laporte fait évidemment un choix opportuniste et aurait même déjà la certitude de disputer l’Euro, la presse ayant évoqué des discussions récentes entre ce dernier et son nouveau sélectionneur, Luis Enrique. Reste que ce changement de nationalité, contesté par de nombreux supporters de l’équipe de France sur les réseaux sociaux – dont certains vont même jusqu’à le qualifier de “traître” – ne sort pas non plus de nul part. Il a en effet été formé à l’Athletic Bilbao dès ses 16 ans et y a évolué jusqu’à son départ pour City et la Premier League en 2018. Un long parcours de l’autre côté des Pyrénées qui lui ouvre donc aujourd’hui une nouvelle porte sportive qu’il n’a lui-même pas encore publiquement évoqué…

Aymeric Laporte
Aymeric Laporte lors d’un match de l’équipe de France – Crédit : F. Faugere – L’Equipe