Moins d’un an après la sortie de son 2nd opus Lossa, Bramsito récidive avec un 3ème projet résolument plus urbain, Substance. L’occasion pour RAPRNB de revenir avec l’auteur de Criminel sur son actualité chargée entre composition pour Eva Queen, sessions studio pour Ultra de Booba et son propre album…

“J’ai cette facilité à être inspiré et à pouvoir sortir plein de sons donc je continue d’en faire”, nous confie Bramsito en tout début d’entretien dans le cadre de notre interview En Substance. Il faut dire qu’il s’est écoulé moins d’un an entre la sortie en juillet 2020 de son 2ème opus, Lossa – porté par le single Criminel en featuring avec Niska et désormais certifié platine – et Substance, sa nouvelle livraison. Pourtant, le moins que l’on puisse dire, c’est que le début d’année du chanteur a été pour le moins chargé. Alors qu’il participait à l’élaboration du projet de Fally Ipupa, Tokooos 2 fin 2020, Bramsito a par la suite enchaîné avec une collaboration aux côtés d’Eva Queen. Réunis en studio, les 2 artistes ont bossé ensemble sur l’un des morceaux les plus touchants d’Eva, Cœur noir. Lors de notre rencontre, Bramsito s’est également confié sur la création du morceau Dernière fois pour l’album Ultra de Booba, un morceau fortement symbolique puisqu’il s’agissait à sa sortie du dernier track du dernier album de Booba (qui est retourné en studio depuis !). Il explique notamment qu’il n’était pas au courant de ça lorsqu’il a taffé sur le morceau. Enfin, il revient sur la genèse du morceau Daddy de SDM en feat avec Booba. Compositeur passionné, c’est lui qui est à l’origine de cette prod.

BRAMSITO-COVER DEF-DIGITAL

À LIRE AUSSI: Bramsito dévoile Ciudad, 2ème extrait de son nouvel album [Clip]

Compositeur dans l’âme, quartier dans le cœur…

Bramsito nous parle aussi en longueur de la création de son projet Substance. Résolument plus urbain que son prédécesseur, l’auteur de Sale mood explique que le projet a été beaucoup bossé alors qu’il était avec ses gars en studio, d’où cette ambiance plus “quartier”. Autre aspect important, le casting de l’album. De Maes à SDM en passant par Uzi, Bramsito s’est entouré de quelques grosses têtes du rap game, souvent proches du 92i. Mais il revient particulièrement sur sa collaboration avec Uzi et explique que le contact s’est fait via leur père qui se connaissent très bien. Pour finir, Bramsito ne réfute pas la possibilité de revenir avec d’autres morceaux avant la fin de l’année si l’inspiration continue d’être là…

Bramsito – L’interview En substance :

https://youtu.be/9UcJSe5G5mQ