Alors qu’il l’avait annoncé de façon surprenante ce mercredi, Kodak Black a bien dévoilé un nouveau projet intitulé Haitian Boy Kodak.

Voilà une belle surprise pour les nombreux fans de Kodak Black. Ce dernier a en effet révélé ce vendredi un nouveau projet intitulé Haitian Boy Kodak, évidemment disponible sur toutes les plateformes de streaming. Une œuvre à travers laquelle le rappeur de Floride rend longuement hommage à ses origines haïtiennes, lui, le fils d’immigrés haïtien qui a toujours fièrement représenté ses racines. Cette semaine, Kodak avait pris tout le monde de court en annonçant par surprise la sortie de ce nouvel opus. Bien décidé à offrir un projet intime et à s’adresser directement à son public, il a fait le choix de ne pas convier le moindre invité parmi les 8 morceaux qu’il nous a offert.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kutthroat Bill (@kodakblack)

À LIRE AUSSI: Kodak Black plaide coupable dans une affaire d’agression sexuelle datant de 2016

Plus de 170 morceaux enregistrés depuis sa sortie de prison

Haitian Boy Kodak marque ainsi officiellement le retour artistique de Project Baby depuis sa sortie de prison et la grâce que lui a accordé Donald Trump au moment de son départ de la Maison Blanche. Il vient notamment de réchapper une nouvelle fois à la prison il y a 2 semaines, après avoir trouvé un accord avec la justice de l’Etat de Caroline du Sud concernant une affaire d’agression sexuelle datant de 2016. Sous probation pour une période de 18 mois, Kodak a profité de ce retour à la vie normale afin de se concentrer pleinement sur son art. Et selon les propos de son ingénieur son, celui qu’on surnomme Bill Israel – qui est aussi le titre de l’album qu’il a sorti en 2020 depuis la prison – aurait déjà enregistré plus de 170 morceaux depuis sa sortie en février, soit l’équivalent de plus d’une dizaine d’albums et de mix-tapes. Il est donc fort possible que Haitian Boy Kodak ne soit simplement que les prémices d’une longue période d’activité pour Kodak. Celui qui s’est récemment fait tatouer les mots Red Rum (murder à l’envers) à l’encre rouge sur ses paupières, à l’air d’être un homme changé depuis sa libération de prison, lui qui accusait les gardiens de maltraitance et de torture à répétition sur les réseaux. 

Kodak Black – Haitian Boy Kodak :