Interviewé dans Clique, Soso Maness a révélé que sa femme lui avait déconseillé d’utiliser le gimmick “Zumba Cafew”, qu’elle trouvait très moyen, dans le morceau Bande Organisée.

Soso Maness s’apprête à sortir son 3ème album studio le 4 juin. Baptisé Avec le temps, l’opus comprendra 17 morceaux dont 4 featurings de choix, avec GimsSCHJuL et PLK. Actuellement en pleine promotion, il s’est notamment rendu sur le plateau de Clique pour répondre aux questions de Mouloud Achour. L’occasion pour lui de revenir entre autres sur le rôle que joue sa femme – à qui il a prévu de dédier la chanson Madame Maness sur son prochain album – dans son quotidien. Aux antipodes de sa profession de rappeur, elle travaille pour sa part au Ministère de la Justice : “Elle a fait en sorte que je puisse m’élever intellectuellement. […] Elle travaille pour les mineurs. Elle peut arrêter de travailler, mais elle fait tellement ça par conviction, elle veut tellement sauver ces enfants ! Tu sais, des fois elle m’en parle, mais je lui dit ‘arrête s’il te plaît c’est trop gore’”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Soso Maness (@sosomaness)

À LIRE AUSSI: Soso Maness : la tracklist XXL de son nouvel album [Vidéo]

L’anecdote Bande Organisée

Au cours de cet entrevue, le rappeur marseillais en a aussi profité pour raconter une anecdote plutôt marrante. L’interprète de DLB 13 s’est en effet confié sur la genèse du gimmick “Zumba Cafew”, expliquant à ce propos : C’est une musique électro des années 2000, quand je sortais, c’était un gimmick qui faisait Samba Café Carnaval et je kiffais ça. Avec un pote à moi, quand on charbonnait, on s’appropriait ce ‘samba café’ : regarde la meuf ‘samba café’. Le jour où on fait le track, je leur dis les gars venez avec nous, on crie ‘samba café’, mais ils étaient tous bourrés du coup ils ont crié ‘Zumba Cafew’…”. Cette gimmick en question, il l’a faite écouter à sa femme en avant-première, mais cette dernière n’était à priori pas emballée : “Le jour où on fait Bande Organisée, JuL il nous envoie la prod donc on écrit tous, on essaye et on a rendez-vous au studio une demi-heure avant. Il n’y a personne autour de moi, j’ai écrit le couplet et il n’y a que ma femme en face de moi. Je lui dis : “écoute mon cœur, je vais faire ça : […] Et ça fait Zumba Cafew, Cafew, Carnaval.” Et je lève la tête et je la vois en fou rire, elle me dit : “Ne fais surtout pas ça, ça ne va jamais marcher, trouve autre chose. Fort heureusement, Soso Maness s’est donc fié à son instinct, ce qui lui a particulièrement réussi par la suite…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Clique (@cliquetv)