Les discussions entre Sergio Ramos et le Paris Saint-Germain avanceraient plutôt bien, alors que le défenseur semble proche d’un départ du Real Madrid…

Considéré comme l’un des plus grands défenseurs centraux de l’histoire, Sergio Ramos connaît une passe difficile actuellement. A 35 ans, le champion du monde 2010 fait face à de nombreuses blessures qui ont considérablement fait baisser son temps de jeu. Pire encore, certains médias ibériques se demandent même s’il sera apte à fouler les pelouses avec la tunique espagnole durant l’Euro 2021. Malgré cette baisse de régime, le Paris Saint-Germain est désireux de l’enrôler dans ses rangs et ne s’en cache pas. Les contacts entre le joueur et le club de la capitale se seraient d’ailleurs même multipliés, au point qu’un accord aurait même été trouvé entre les 2 parties, d’après différentes sources en Espagne.

sergio ramos psg

À LIRE AUSSI: Wejdene et Fianso invités par le PSG pour la journée des enfants [Photos]

Ramos et le Real, c’est fini ?

Evoluant sous les couleurs de la maison blanche depuis 2005, Sergio Ramos est aujourd’hui considéré comme une véritable légende vivante du club. Pourtant, comme dans le cas de Messi, un départ est loin d’être exclu comme l’expliquait Florentino Perez, alors que les finances du Real Madrid sous au plus bas : “J’adore Sergio Ramos mais nous sommes dans une très mauvaise situation financière, personne ne met de l’argent et nous devons être réalistes, nous sommes tous très mal. Il n’a pas accepté de baisser son salaire cette saison”, a confié le président du Real Madrid. “Je n’ai pas dit qu’il quitterait le club. Beaucoup de choses peuvent arriver. Nous pensons d’abord à terminer la saison et nous y réfléchirons ensuite, à la fin de la saison.” Les portes semblent donc plus ouvertes que jamais pour un PSG qui vise très haut en cette période estivale, comme l’avait indiqué le club à Neymar au moment de sa prolongation. La situation devrait en tout cas rapidement se décanter, puisque Ramos souhaite être fixé sur son avenir avant le début de l’Euro, en juin…