Kendall Jenner a été au cœur de nombreuses critiques cette semaine, à propos de la stratégie marketing utilisée pour sa marque de tequila…

La tequila est devenue un alcool très à la mode ces dernières années, dans le monde entier. Un bizness sur lequel de nombreuses stars se sont positionnées, à l’image de Dwayne “The Rock” Johnson, ou encore Georges Clooney, mais aussi LeBron James et Diddy. Un domaine dans lequel a aussi décidé de se lancer Kendall Jenner, avec la création de sa propre marque, 818 Tequila. Une bouteille qu’elle a commencé à promouvoir sur ses réseaux le 17 mai, soulevant par la même occasion, une pluie de critiques. La raison ? On l’accuse purement et simplement d’appropriation culturelle. En effet, la jeune femme de 25 apparaît dans son clip promotionnel arborant fièrement un look traditionnel mexicain, elle qui n’est aucunement liée au Mexique, et qui hormis pour sa tequila, n’en a jamais fait la promotion. La sœur de Kylie Jenner qui, en plus de porter un T-shirt blanc, une chemise à rayures, ainsi qu’un jean, s’est aussi fait 2 tresses tombant sur ses épaules, cette coiffure étant une coupe traditionnelle locale, souvent arborée par les cultivatrices d’agave bleues, la plante principalement nécessaire à la production de tequila. Une image bien trop façonnée qui en a énervé plus d’un(e) sur les réseaux sociaux…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 818 (@drink818)

À LIRE AUSSI: Travis Scott et Kylie Jenner à nouveau en couple… dans une relation ouverte !

Une stratégie de promotion très controversée

Mais qu’est-ce que réellement l’appropriation culturelle ? Le terme d’appropriation culturelle est généralement utilisé lorsque qu’un individu issu d’un groupe ethnique historiquement et socialement dominant, utilise les codes d’une culture ou d’un pays lui aussi, historiquement, dominé. Alors comprenez qu’avec le passé expansionniste (surtout économiquement) des Etats-Unis que, lorsqu’une enfant de millionnaire américain décide de se “transformer” en mexicaine le temps d’une de ses pubs, nombreux sont les gens qui peuvent se sentir offensés. Notamment aux US, où la communauté mexicaine est très importante, et les divergences entre les States et le Mexique nombreuses. Les internautes lui reprochent donc d’utiliser, à travers cette campagne, l’image du Mexique et de ses agriculteurs à des fins personnelles… et surtout économique. La tequila étant la boisson nationale dans ce pays d’Amérique centrale, certains lui ont même reproché de ne pas s’être servie dans des shots, comme la tradition l’exige, mais dans des verres à pied. Dans la majorité des cas, il a été trouvé irrespectueux le fait qu’elle ait décidé de ressembler à une mexicaine alors qu’elle ne l’est pas. Pour l’heure, Kendall n’a pas réagi à cette polémique, tandis que sa bouteille, la 818 tequila, produite en édition limitée en… Californie, est déjà en rupture de stock. Bizness is bizness au pays de l’oncle Sam !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kendall (@kendalljenner)

À LIRE AUSSI: LeBron James se lance dans le bizness de la tequila

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kendall (@kendalljenner)