Après un passage en demi-teinte, J. Cole a d’ores et déjà quitté l’équipe de basket des Rwanda Patriots…

Un petit tour et puis s’en va. J. Cole a connu une expérience plus ou moins difficile avec l’équipe des Patriots BC, engagée dans la Basketball Africa League. Alors qu’il a pu disputer 3 rencontres avec sa team, il n’a marqué que 5 points au total. Et si les statistiques ne sont pas glorieuses, le contenu de ses rencontres ne l’est pas non plus, même s’il a montré une belle vision de jeu. Il n’aura d’ailleurs guerre le temps de montrer plus puisque son aventure au Rwanda touche déjà à sa fin comme l’a annoncé le journaliste d’ESPN, Marc Spears, sur Twitter. “Une source confirme que le rappeur J. Cole des Patriots du Rwanda BBC a rempli ses obligations contractuelles avec la Basketball Africa League et a quitté le Rwanda en raison d’une “obligation familiale”.

De vives critiques sur sa présence

Cette annonce intervient quelques jour seulement après de vives critiques à son égard émises par le meilleur marqueur de la Basketball Africa League, le joueur de l’AS Salé Terrell Stoglin, qui n’a pas hésité à qualifier les compétences de l’interprète de No Role Modelz de “moyennes”. Il s’est ainsi confié à ce propos au micro d’ESPN : “Je pense qu’il y a du négatif et du positif à sa présence. Le négatif ? Pour moi, il prend la place de quelqu’un qui l’aurait mérité. Je vis dans un monde de basket, pas un monde de fan. Je connais beaucoup de gars qui ont vu leurs carrières stoppées par la Covid, et ils sont chez eux à s’entraîner en attendant des opportunités comme ça”.

Terrell Stoglin
Terrell Stoglin

D’autres athlètes plus méritants mis sur le côté ?

Ce que regrette Terrell Stoglin – 1er joueur a avoir dépassé la barre des 40 points en 1 rencontre dans la compétition -, c’est donc que, sous prétexte qu’il jouit d’une notoriété internationale, J. Cole prenne la place d’un athlète plus méritant que lui sur le parquet : Qu’un mec qui a tellement d’argent et qui a une autre carrière vienne ici pour tourner à un point par match et être quand même autant glorifié, c’est un manque de respect envers le basket. C’est un manque de respect envers ceux qui ont sacrifié leur vie entière pour ça”. Il revient ensuite sur les points positifs d’une telle venue, non sans une pointe d’amertume : “Le positif, c’est que ça amène plus d’attention, et sûrement plus d’argent. Mais je ne prête pas trop attention à tout ça, je suis plutôt préoccupé par le fait qu’il ait pris la place de quelqu’un qui méritait”. Des propos qui ne devraient pas vraiment ravir le principal intéressé, qui va pouvoir retourner à la musique où il a connu bien plus de succès. Surtout avec la réussite commerciale de son dernier album, The Off-Season

À LIRE AUSSI: J. Cole : les très gros chiffres de ventes de The Off-Season