La Fouine a déclaré qu’il estimait que son influence était sous-côté dans le rap français actuellement…

La Fouine a sorti son nouvel album XXI ce vendredi 21 mai. Un opus de 16 titres sur lequel nous retrouvons Kofs et Dinor, et pour lequel les 1ers chiffres de ventes sont tombés. Après 3 jours d’exploitation, le Trappiste a écoulé 1 279 exemplaires de son projet, dont 661 en streaming, 564 en physique et 54 en digital. Un chiffre qui reste loin de ses scores d’antan. A titre de comparaison, Drôle de Parcours faisait 29 719 exemplaires en 1ère semaine en 2013, et ce bien avant l’ère du streaming. Les temps ont changé donc, mais Laouni aura selon lui laissé une trace indélébile sur le rap français : “Je vois beaucoup de personnes qui se sont inspirées de La Fouine, mais en toute humilité. C’est pas des copieurs, mais je sens qu’il y a quand même des fois un peu de Fouiny Babe, et je reçois des messages de fans sur Internet qui me disent : Tiens regarde, ça ressemble à toi, tiens regarde on dirait ton flow”, ça me fait plaisir […] d’inspirer les autres comme beaucoup m’ont inspiré avant eux”, expliquait-il à Interlude.

À LIRE AUSSI: Sofiane, La Fouine : les 1ers chiffres de ventes [Mid-Week]

La Fouine estime être sous-estimé

La Fouine estime donc qu’on ne reconnaît pas à sa juste valeur son empreinte sur l’évolution de ce courant musical : “Je pense que des fois, je suis peut-être sous-estimé. Parce que quand j’écoute mes albums, y’a puta*n de flow, puta*n de disque.Il explique ensuite que le milieu de la musique (et le rap game lui-même) a globalement peu de reconnaissance pour le rap et ses anciens : “Toute façon, il y a pas énormément de reconnaissance pour les rappeurs français en général dans le panorama de la musique française, après tout ce qu’on a apporté justement à la musique française. J’ai toujours essayé de ramener mon truc à une période où tous les rappeurs se ressemblent, j’ai l’impression de m’être bien démarqué, il y a un vrai style La Fouine, et ça me fait kiffer.