Opposé cette nuit à la légende Nonito Donaire, le français Nordine Oubaali s’est incliné par KO lors de la 4ème reprise, perdant au passage sa ceinture de champion du monde WBC des poids-coqs.

A 34 ans, il n’avait jamais connu la défaite au cours de sa carrière professionnelle, comptabilisant 17 victoires au total, dont 12 par KO. Opposé cette nuit au boxeur phillipin Nonito Donaire à Carson (Californie) afin de défendre sa ceinture de champion du Monde WBC des poids-coqs, Nordine Oubaali s’est malheureusement incliné par KO. A la lutte dans les 2 premières reprises, le natif de Lens va voir son adversaire reprendre nettement la main sur le combat dès le 3ème round, se retrouvant compté 2 fois avant d’être définitivement envoyé au tapis lors de la reprise suivante. Donaire retrouve ainsi une ceinture qu’il a déjà porté, lui qui est considéré comme une véritable légende des petites catégories puisqu’il avait déjà été champion du monde des poids mouches (IBF), coqs (WBC et WBO), super-coqs (IBF, WBO) et plumes (WBA) entre 2007 et 2019.

Donaire de nouveau opposé à Inoue ?

Forcément déçu par cette défaite, Oubaali a confié après le combat qu’il avait fait l’erreur de vouloir accélérer, se faisant surprendre par l’expérience de son adversaire. Pas abattu pour autant, il est au contraire apparu très motivé pour revenir rapidement : Les premiers rounds se passaient tellement bien que je me suis dit que je pouvais en faire encore plus, et le fait d’être trop généreux contre des boxeurs d’expérience… on n’a pas le droit à l’erreur et j’ai payé cher cette erreur […] Le premier coup à la tempe, je ne l’ai pas vu venir. Et en boxe, tout peut arriver, je l’apprends à mes dépens… C’est un combat qui va me faire grandir”. De son côté, Nonito Donaire, qui faisait son retour sur les rings après 18 mois d’absence en raison de la crise sanitaire – il a lui-même eu le Covid en décembre dernier -, va pouvoir s’offrir une revanche très attendue. Il devrait ainsi prochainement affronter le boxeur japonais Naoya Inoue, numéro 1 de la catégorie des poids coqs et détenteur des ceintures WBA et IBF, contre qui il avait perdu en novembre 2019 par décision unanime des juges.

À LIRE AUSSI: Boxe : Anthony Joshua et Tyson Fury signent un deal pour 2 combats