Une fusillade faisant un mort a eu lieu lors du tournage du nouveau clip de Boosie BadAzz, ce samedi 29 mai, à Huntsville, dans l’Alabama…

Nouveau fait divers glaçant. Ce samedi à 16h30, le tournage d’un clip de Boosie BadAzz, anciennement Lil’ Boosie, a tourné au cauchemar, et pour cause. 50 à 100 personnes étaient présentes sur les lieux pour participer à l’événement qui se déroulait sur Binford Drive, à Huntsville (Alabama), lorsque des coups de feu ont retenti. Une vidéo prise sur place dévoile d’ailleurs des images dans lesquelles nous apercevons le rappeur réciter son texte face caméra, alors que de nombreux hommes équipés d’armes l’entourent. C’est alors que des coups de feu retentissent, entraînant la fuite de tout ce petit monde, parti se cacher de peur de cet assaut soudain. D’après la police, une dispute ayant dégénéré sur place pourrait être la cause de cette fusillade, qui a fait beaucoup de dégâts… Mais Boosie BadAzz est coutumier des embrouilles, et on se souvient qu‘il avait gravement été blessé par balles en novembres 2020 alors que se rendait à une marche en mémoire de son protégé Mo3, abattu le 11 novembre 2020 à Dallas.

À LIRE AUSSI: Boog The Bandit : La jeune rappeuse de Columbus tabassée puis tuée par balles…

Un jeune homme décédé

Si cette fois, le rappeur n’a pas été touché, un jeune homme a pour sa part perdu la vie dans la fusillade. Nommée Randall Strong Jr, la victime avait 20 ans. Elle a été touchée par balles et transportée dans un état critique dans un hôpital de Huntsville. Le garçon a finalement succombé à ses blessures peu après son arrivée dans le centre hospitalier. Le tueur, Christopher Kwan Freeman (22 ans), avait pris la fuite suite juste après le shooting. Alors que la police avait lancé une véritable chasse à l’homme afin de le localiser, il s’est finalement rendu au commissariat pour reconnaître son crime dès le lendemain, le dimanche 30 mai. Boosie BadAzz a de son côté pris la parole sur Twitter pour rassurer ses fans : “Personne n’a essayé de me tuer à Huntsville”. Ce n’est donc pas la 1ère fois qu’il est impliqué dans de telles histoires. En novembre 2020, il avait donc été la cible d’une attaque à l’arme à feu, et avait hérité de graves blessures à la jambe

 

Christopher Freeman
Christopher Freeman
À LIRE AUSSI: Boosie Badazz dévoile ses nombreuses blessures [Vidéo]