Une peine de 18 mois de prison a été requise contre un ancien manager de Gims, accusé d’avoir escroqué Universal avec de fausses factures.

Il aurait volé près de 300 000 euros à Universal Music France entre 2014 et 2016. La justice a requis une peine de 18 mois de prison contre un ancien manager de Gims, jugé ce lundi comme plusieurs autres prévenus devant le tribunal correctionnel de Créteil. Celui-ci, désigné comme le principal responsable de cette supposée escroquerie en bande organisée, est suspecté d’avoir fait payé à la maison de disques des centaines de fausses factures correspondant à des séances studio, des shooting photo ou des voyages sans la moindre justification. Des faits qu’il aurait commis notamment lors de son passage au sein du label Monstre Marin fondé par Meugui et pour lequel il a travaillé en tant que label manager, et notamment dans le cadre d’un projet commun qui n’est finalement jamais sorti ou encore de divers projets pour Vitaa. Face à la justice, il a toutefois tenu à nier l’intégralité des faits qui lui sont reprochés : “Jamais de ma vie je n’ai fait de fausses factures. C’est un milieu particulier […] J’établis un budget pour un album et un contrôle de gestion valide, mon rôle est de fluidifier le système”. 

Une actualité chargée pour Gims

S’il est relié à cette affaire par leur ancienne collaboration, Meugui, qui a été un temps pointé du doigt par le principal suspect pendant l’enquête, ne risque lui rien puisqu’il n’a jamais eu connaissance de ces pratiques. En outre, l’artiste de 35 ans a notamment dévoilé ce 28 mai la réédition de son dernier album, un nouveau projet baptisé Les vestiges du Fléau contenant 11 morceaux inédits. Dans le cadre de la promotion de cet opus, il a définitivement annoncé qu’il n’y aurait pas de nouvel album de la Sexion d’Assaut, contrairement à ce que l’on aurait pu imaginer après l’annonce d’un retour du groupe pour une tournée à travers la France. Et si cette série de concerts a été repoussé à 2022 en raison de la situation sanitaire, Gims pourrait donc se consacrer pleinement à sa prochaine grosse mission, celle de composer l’hymne de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, pour lequel il est fortement pressenti.

À LIRE AUSSI: Gims l’annonce, il n’y aura pas de nouvel album de la Sexion d’Assaut !