Gims, Rohff mais aussi Dosseh se sont attaqués à l’agresseur de Cergy en story IG, alors que ce dernier a présenté ses excuses sur Snap après son arrestation…

Les images sont extrêmement choquantes et encrées dans toutes les têtes. Ce dimanche 30 mai, devant un restaurant nommé Brasco à Cergy, un homme prénommé Mourad agressait violemment un livreur Uber Eats, Joseph, 42 ans, au départ parce que la musique qu’il écoutait sur son scooter était trop forte, mais surtout pour sa couleur de peau. Une femme noire, qui vit au dessus du lieu où s’est déroulée la scène est alors sortie à sa fenêtre. Munie de son téléphone, elle a fait preuve de courage pour tenir tête au jeune homme, qui n’a pas manqué de tenir des propos extrêmement virulents et racistes à son encontre, ainsi qu’envers la communauté noire. Formellement identifié et repéré grâce à la géolocalisation de son téléphone portable, l’auteur de ce coup de sang – âgé de 24 ans – a été interpellé par la Bac au volant de sa voiture à Paris ce mardi 1er juin, peu avant midi. S’il est actuellement en garde à vue, celui qui s’est présenté comme un Algérien lors des faits a partagé ses excuses en story, déclarant notamment : “Depuis hier j’ai reçu des milliers de messages qui me hantent. J’ai fait une grosse erreur et je vous demande pardon…” Des excuses que la majorité des internautes ont rejetées.

Mourad excuses

À LIRE AUSSI: Cergy : Une affaire d’agression et de racisme agite les réseaux sociaux [Vidéos]

Gims et Rohff prennent la parole

Il n’y a pas que les internautes qui se sont montrés outrés par cette séquence, puisque Rohff a lui aussi tenu à pousser un coup de gueule sur Instagram. Housni a partagé un long texte dans lequel il a fait part de sa colère à l’encontre du dénommé Mourad : “Pourquoi te sens-tu supérieur ? Qu’as-tu de plus qu’un être humain ? Ne parle pas au nom de l’Algérie stp devant tous mes frères DZ tu passes pour un défaut de fabrication.Il rappelle ensuite que les valeurs du peuple algérien ne sont pas celles prônées par cet individu : “Ils te suivront jamais là-dessus tu es un cas isolé et la haine raciale ne représente en aucun cas les valeurs morales et religieuses du Maghreb redescends sur terre apaise ton cœur demande pardon pour le sang que tu as fait couler gratuitement, trouve une raison sage de le réparer”. De son côté, Gims a appelé à la vengeance pure et dure sur Snapchat : “Trouvez-moi ce démon. Les démons n’ont pas de couleurs ils peuvent être maghrébin noir blanc chinois rouge je laisse plus rien passer concernant mon peuple à partir de maintenant.” Dans un 2nd temps, il a exprimé toute la difficulté qu’il a eu à regarder ces images si insoutenables : “Je peux même pas écouter jusqu’à la fin c’est trop Wallah ça doit pas rester impuni j’en fais une affaire personnelle retrouvons le”. Une chose à faire désormais : attendre que la justice rende son verdict…

À LIRE AUSSI: Cergy : L’auteur de l’agression raciste interpellé à Paris !

La réaction de Dosseh

Dès lundi, Dosseh avait lui très vite réagi, en publiant une série de messages en Story Instagram. D’abord très énervé à l’encontre de l’individu qui a proféré toute cette haine et menaces à l’encontre du livreur, Joseph, et la jeune femme témoin de la scène, Sollier Savina Vitalina, il a par la suite développé un discours plus philosophique, pour livrer un message de paix entre les communautés.