Touché par balles à la mi-avril, Supa Gates, jeune talent de la scène Drill new-yorkaise, est décédé ce 27 mai à l’âge de 25 ans, près de 6 semaines après avoir été gravement touché dans une fusillade.

L’histoire de Supa Gates se termine tragiquement. Âgé de seulement 25 ans, le jeune rappeur originaire de Brooklyn s’est finalement éteint ce 27 mai, a-t-on appris ces derniers jours. Figure montante de la scène Drill à New York, il avait été touché par plusieurs tirs d’arme à feu le 11 avril dernier, alors qu’il se était sur le siège passager d’une Mercedes qui se trouvait dans le quartier de Crown Heights, au centre de Brooklyn. Gravement touché, il se trouvait depuis dans un hôpital où il tentait de se remettre de ses blessures. Une terrible nouvelle alors que Supa Gates, qui avait eu la chance de voir le single Yellow Bentley diffusé sur la OVO Sound Radio de Drake, était sur le point de signer son 1er deal avec une maison de disques et de participer à sa 1ère tournée.

La jalousie responsable de sa mort ?

Interrogée par la presse américaine après cette terrible annonce, la mère de Supa Gates a notamment évoqué la montée en puissance de son fils sur le plan musical, expliquant que les jours précédents la fusillade dont il fut la victime, il passait ses journées et ses nuits en studio afin d’enregistrer le plus de morceaux possible. Elle a également désigné la jalousie comme étant la principale raison de la fusillade, rejetant un possible règlement de comptes : “Ce n’était pas lié à rien, c’était réellement de la jalousie. Ce n’était pas un conflit lié à un gang, ce n’était pas un conflit lié à la drogue. Personne ne sait à quel point j’ai travaillé dur pour faire en sorte que mes enfants aillent bien. Les gens ne savent pas la dévastation qu’ils causent, et combien de vies ils détruisent en prenant l’enfant de quelqu’un”. Pour rappel, aucun suspect n’a pour l’heure été arrêté par les forces de l’ordre dans cette affaire…

À LIRE AUSSI: DaBaby impliqué dans une fusillade, un membre de son entourage arrêté