Jay-Z s’est remémoré sa 1ère rencontre avec Romelu Lukaku, et est revenu sur ses nombreuses qualités humaines et sportives…

A 28 ans, l’international belge d’origine congolaise, Romelu Lukaku, semble être dans la forme de sa vie. Ses statistiques parlent pour lui puisqu’avec 24 buts en championnat cette saison, il a fini 2ème meilleur buteur du Calcio, contribuant en grande partie à offrir le scudetto à l’Inter Milan. L’attaquant belge, que certaines rumeurs annoncent de retour à Chelsea dans les prochaines semaines, n’a jamais caché son amour pour le rap US. Le footballeur est signé chez Roc Nation Sports, la société de Jay-Z spécialisée dans le management de sportifs (tout comme Gims développe la sienne, et réunit de nombreux sportifs du continent africain). A l’occasion d’un entretien pour La Gazzetta dello Sport, Hova est revenu sur sa 1ère rencontre avec le géant belge. “J’ai rencontré Romelu pour la 1ère fois dans les coulisses du MetLife Stadium à l’été 2018. Il était déjà sous contrat avec nous à l’époque. Lors de notre rencontre, il m’a récité tout un couplet d’une chanson de mon 1er album. Un passage difficile dont seul le plus attentif et le plus passionné des fans peut se souvenir. Je l’ai dévisagé comme pour dire : “Mais d’où il vient ?”

lukaku

À LIRE AUSSI: Jay Z et Beyoncé s’offrent une Rolls-Royce à 28 millions de dollars [Photos]

Un amour de la musique commun

Véritablement séduit par l’ancien attaquant de Manchester United, Jay-Z explique ensuite que ses valeurs familiales et sa culture musicale font de lui un être unique : “Il est très attaché à ses racines, il m’a parlé immédiatement de son frère Jordan et de son amour pour la musique, un sentiment qui nous lie. Puis lorsqu’il a commencé à parler de son éducation, il a fait référence aux figures paternelle et maternelle. Il m’a raconté l’amour qu’ils lui avaient accordé, même dans les périodes les plus dures de sa vie.La force de Lukaku selon le mari de Beyoncé : son mental à toute épreuve et sa faculté à toujours se surpasser face à l’adversité. Il raconte : “C’est un garçon très curieux de la vie et du monde, le plus important est qu’il se pose toujours les bonnes questions. Il fait tout pour s’améliorer. Sur le terrain, mais aussi à titre privé et professionnel. C’est pour cela, et au-delà de mes conseils, qu’il continuera à grandir toujours plus. Tout ce que fait Romelu a, à sa base, un but. Il se fixe toujours un objectif et fera toujours tout pour y parvenir.” Etre encensé par l’une des plus grandes légendes de l’histoire du hip-hop, en voilà une belle consécration !