Le magicien mélodique de Perpignan, Nemir, vient de publier son nouveau projet, un EP baptisé Ora, après une absence d’1 an et demi…

Nemir reprend du service, et les fans l’attendaient impatiemment. Le 25 mai, il sortait son nouveau single surprise, Vibes, accompagné de Kel-P. Compositeur et chanteur nigérien, ce dernier est connu pour avoir majoritairement produit pour Burna Boy et WizKid. On savait alors à quoi s’attendre : une instrumentale douce, qui peut rappeler des airs de R&B des années 2000, et un single qui promet un été plus chaleureux que jamais ! Après son 1er LP en 2019, Nemir a rebondi sur quelques duos et featurings dans différents projets. Invité dans les opus respectifs de JeanJass (Berkane) ou Squeezie (Guépard), le chanteur n’a néanmoins pas eu la carrière la plus prolifique de la sphère française. En effet, il a habitué son public à des sorties souvent irrégulières mais toujours surprenantes. Au contraire d’un JuL, Nemir disparaît brusquement sans laisser de traces, et refait surface lorsque personne ne s’y attend. Toutefois, ce manque de contenu musical est largement compensé par la consistance des morceaux qu’il propose. Ainsi, son nouvel EP, intitulé Ora, est désormais disponible.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nemir Nems (@nemirnems)

Nemir_ORA_cover

Le caméléon de l’industrie

Véritable touche-à-tout, Nemir s’est longtemps initié au rap pur en faisant la part belle au kickage dans ses 1ers efforts (Next Level #1 et #2). Plus tard, il enchaîne les collaborations avec des rappeurs du collectif L’Entourage qui participent, en 2012, à son EP Ailleurs. On y comptait entre autres Alpha Wann, Deen Burbigo mais aussi son voisin de Perpignan, Gros Mo, dont il restera proche. Plusieurs années passent, et Nekfeu inscrit quelques hits en compagnie du Perpignanais. Le morceau Princesse sorti en 2015, et Elle pleut en 2019, permettent alors au chanteur de se construire une lente, mais sûre renommée dans toute la France. En 2017, il change de tournure artistique avec Des heures, un single voyageur, sur un fond de guitare gitane. Après avoir entremêlé les styles avec finesse sur son album éponyme, sur lequel il avait rappelé le Fennec et Alpha Wann, il s’attaque aujourd’hui à une “vibe” plus estivale et ensoleillée… Ora est composé de 7 titres, produits par Kel-P, En’Zoo ou encore Twenty9. Des tracks qui sont tous reliés par une guitare singulière marquante, pour exprimer ce besoin d’évasion, physique ou émotionnelle, ou cette mélancolie amoureuse. Que ce soit sur des influences trap ou afrobeat, Nemir s’attache à ce même instrument qui crée l’uniformité dans l’entièreté du EP qui nous prépare doucement, et avec sensualité, à l’été…

Nemir – Ora :

À LIRE AUSSI: Nemir – L’ Interview en 5 mots : “A 16 ans, je faisais le tour de la France pour freestyler”