Le réalisateur Léo Bigiaoui a publié des images inédites de 2 clips de Damso jamais diffusés, Kiétu et Nwaar is the new black

En 2017 sortait l’album qui a fait passer Damso dans une autre dimension. Cet opus, c’est Ipséité. Composé de 14 morceaux dont les titres à succès Signaler, Macarena ou encore J Respect R, le disque avait même atteint la certification ultime en France, avec un disque de diamant obtenu en septembre 2018. Si plusieurs chansons extraites de l’album ont été clippées, certaines n’ont jamais vu le jour. Parmi elles, Nwaar is the new black et Kiétu. C’est Léo Bigiaoui, qui avait coréalisé ces 2 courts-métrages avec Maxime Baudin, qui a donné quelques détails sur ces sorties avortées par le biais de son compte Instagram. Il s’est d’abord confié sur la direction artistique initiale, on est alors en 2016 : “L’idée était de réfléchir à la DA globale du projet, et de proposer à Damso un mood duquel découlera tous les clips et la cover…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léo Bigiaoui (@leobigiaoui)

À LIRE AUSSI: Damso semble bel et bien décidé à se retirer ! [Photos]

Une certaine amertume

Léo Bigiaoui revient ensuite plus en détail sur l’idée précise de chacun des clips, expliquant tout d’abord la conception de Nwaar is the new black : “D’abord Nwaar is the New Black, morceau introductif présentant Damso comme un personnage solitaire et introspectif, à la fois emmuré dans son passé – symbolisé par le château – et revanchard, car l’homme a des comptes à régler. A la fin du clip de Nwaar – entièrement bleu et froid -, Damso rentre dans une pièce dont on ne découvre qu’une fuite de lumière au sol, chaude et enveloppante.” Il s’attarde ensuite sur la genèse de Kiétu : “L’histoire de Kiétu fait son nid dans cette même pièce, un cocon singulier, étrange…l’atmosphère du lieu laisse présager d’un drame. Nous avons écrit le scénario au fur et à mesure de longs échanges avec Damso. Notre principale source d’inspiration est son tatouage sur le torse. Je ne vous en dis pas plus.Les clips seront d’ailleurs tournés, montés et validés par l’artiste. Toutefois, ils ne verront finalement jamais le jour :Enorme déception pour nous et l’équipe, on était fiers du taf. RIP petit clip vidéo”. Triste de voir tout ce travail partir en fumée, Léo Bigiaoui a quand même lancé un ultime appel de phare à Damso, lui demandant : “Si tu lis ça Dem’s, viens on les sort en entier ces clips ?” Acceptera-t-il la proposition ? On ne peut que l’espérer…

Damso – Nwaar is the New Black :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léo Bigiaoui (@leobigiaoui)

Damso – Kiétu :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léo Bigiaoui (@leobigiaoui)