Tandis qu’il a écoulé 9 330 exemplaires de son nouveau projet Etoile Noire en seulement 3 jours, Luv Resval a tenu à répondre rapidement aux accusations de triche formulées par certains internautes.

7 468 ventes en physiques, 1 823 en streaming et 39 en digital, pour un total de 9 330 copies écoulées, voilà des chiffres qui ont de quoi impressionner pour un 1er album studio. Ce vendredi 4 juin, Luv Resval dévoilait son nouveau projet, intitulé Etoile Noire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celui qui figurait parmi nos rookies 2021 a pris pas mal de monde de revers ce lundi lorsque ses chiffres de ventes mid-week ont été annoncés. Le projet, disponible en 2 versions différentes, Brise Monde et Nébuleuse, a bénéficié de la présence de très bons guests tels que Zefor, Josman, Chily, son petit frère Savage Toddy ou encore son obscur mentor, le seul et unique empereur de la crasserieAlkpote. Malgré tout, les chiffres annoncés ont rendu certains internautes très sceptiques, et comme s’en est souvent le cas dans le rap – parfois à juste titre –, des accusations de triches ont fait leur apparition sur les réseaux. Des réflexions qui ont rapidement fait réagir Luv Resval, qui a très vite tenu à répondre avec beaucoup d’humour sur Twitter, profitant aussi de l’occasion pour remercier ses fans pour leur soutien : “Vous avez tellement détruit la station, tellement propager que l’ennemi pense qu’on triche les reufs, calmez les tirs de blaster!

À LIRE AUSSI: Luv Resval : écoute son 1er album, Etoile Noire [Sons]

Une stratégie globale qui porte ses fruits

Même si ces chiffres peuvent paraître énormes en milieu de semaine, notamment pour la version physique, et encore plus pour un 1er album, ils sont surtout le fruit d’un travail de développement sur le long terme du rappeur du 91. Un beau succès que Luv Resval, qui est signé sur le label AWA de Dj Kore, doit premièrement à son talent pour le rap, ainsi qu’à une fan-base très solide et qui n’a cessée de grandir ces derniers mois, à une stratégie de communication et un timing millimétré. En effet, l’artiste est fidèle à la philosophie de son personnage, un jeune homme tout aussi bien tenté par l’amour que par la haine. Un peu à l’image d’un Anakin Skywalker, qui a tout au long de sa vie été tiraillé par ses sentiments, comme l’illustre le morceau Cette fille. Une influence des films Star Wars que l’on devine directement dans le titre de l’album, Etoile Noire, mais aussi dans les visuels proposés (artwork…), et qui vient s’additionner à une multitude de références aussi explicites qu’implicites.

Luv Resval – Cette fille :

Un pari sur le physique

Ce large et riche univers que Luv Resval a su créer au fur et à mesure de son parcours et de ses morceaux, et dans lequel il puise les traits si singuliers et sincères de son personnage, est un élément majeur qui a contribué à sa notoriété grandissante. Resval a par ailleurs toujours été très proche de ses fans, renforçant constamment sa relation avec eux sur les réseaux, en leur répondant au maximum, et ce, à l’aide d’une rhétorique très inclusive et propre à lui-même. Le choix de ses morceaux ainsi que le timing de leur sortie ont, eux aussi, eu un rôle à jouer. Ses morceaux Tout s’en va ou encore MPC, Part II, balancés en prémices de la sortie de l’album, ont permis de renforcer sa relation avec ses anciens comme ses nouveaux auditeurs. Au niveau marketing enfin, dans le but de booster les ventes de CD’s, Luv Resval et ses équipes ont su proposer au public toute une offre de packs sur son site officiel avec les albums en dur, accompagnés ou non de textile (T-shirts manches courtes ou longues, hoodies…), mais aussi des tickets gagnants (avec à la clé, la possibilité d’accéder à ses backstages en concert, en studio, de dîner avec l’artiste, tourner dans un de ses clips, parler avec lui au téléphone…). Une démarche qui a séduit ses supporters, et qui a donc porté ses fruits au vu du score des ventes physiques en mid-week !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RAPRNB Le Mag (@raprnblemag)