Le pivot serbe des Denver Nuggets Nikola Jokic a été nommé MVP de la saison régulière par la NBA. Une récompense méritée et attendue tant le joueur de 26 ans a dominé durant toute l’année.

Pour la 3ème année consécutive, c’est un Européen qui remporte le trophée de meilleur joueur de la saison en NBA. Après le Grec Giannis Antetokoumpo, récompensé en 2019 et 2020, c’est Nikola Jokic qui a été nommé MVP, comme la presse sportive américaine l’a révélé cette nuit. Un sacre qui n’a pas vraiment surpris les observateurs tant le pivot Serbe de 26 ans a dominé ses adversaires et s’est aussi montré omniprésent dans la réussite d’une franchise qui a été touché par les blessures cette année et a pourtant fini à la 3ème place de la saison régulière, avant d’éliminer les Blazers de Damian Lillard au 1er tour des Playoffs. Auteur d’une saison complète – il n’a pas manqué un seul match -, Jokic a également empilé de très grosses moyennes avec 26,4 points – à 56,6 % au shoot -, 10,8 rebonds et 8,3 passes, avec en plus 1,3 interception et 0,7 contre.

À LIRE AUSSI: NBA : Les Lakers déjà éliminés des Playoffs [Vidéo]

Un exploit de taille

1er MVP de l’histoire des Nuggets, il est aussi devenu le 1er joueur drafté au second tour (41ème place) à recevoir un tel honneur. Avant lui, Steve Nash, choisi en 15ème position en 1998, était celui qui avait été sélectionné le plus plus loin parmi les Most Valuable Player. Pour montrer à quel point le chemin parcouru a été long, un internaute a d’ailleurs publié la vidéo de sa sélection par Denver, annoncé… lors d’une publicité de la marque Taco Bell. Autant d’anecdotes qui montrent bien à quel point le Joker a su travailler mais a aussi été mis dans les meilleures conditions pour laisser s’exprimer son génie et son talent inné pour la balle orange.