Niro se lance un nouveau défi en annonçant qu’il allait sortir l’équivalent de 12 EP’s sur 1 an…

En début d’année, Niro avait fait la promesse de sortir 9 EP’s de 5 titres intitulés Sale Môme en 9 mois. “A la base, on est là pour vous régaler, et si pour ça il faut faire 45 titres sur 9 mois… je le ferai…”, expliquait-il à l’époque. Les 2 premiers volumes avaient d’ailleurs vu le jour en février et mars. Le 1er comprenait un featuring brûlant avec PLK intitulé Fils 2. Polak avait d’ailleurs pris la parole à ce propos au moment de la sortie, déclarant : “Je me suis fait laver, plier, repasser comme un T-shirt Anthill (la marque de Niro, Ndlr)”. Le 2nd, paru le mois suivant contenait pour sa part une collaboration avec Soolking baptisée Amiga. Toutefois, depuis le mois de mars plus rien. Devant l’incompréhension de certains fans, le lyriciste de Blois a pris la parole en story Instagram…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Niro (@niro_compteofficiel)

À LIRE AUSSI: Gims fait l’éloge de Niro : “C’est un kickeur exceptionnel”

12 EP’s d’une traite

Pour des raisons personnelles, pas d’EP’s pendant 3 mois…”, a-t-il tout d’abord déclaré. Raison pour laquelle il a décidé de se racheter en ne proposant pas 9 mais 12 EP’s : “Donc je vous dois un album entier pour être en règle avec vous… Une parole c’est une parole, je sortirai l’équivalent de 12 EP’s sur un an…Avec de telles annonces, l’interprète de Loup Alpha est tout pardonné, d’autant qu’il promet de ne délivrer que des classiques : “Croyez-moi, je suis en train de faire les plus gros classiques de mon existence… Vous connaissez mon exigence vis-à-vis de moi-même… Cette année sera celle de la vérité, je vais tout vous raconter…” Mais les projets ne s’arrêtent pas là pour lui, puisqu’il a aussi annoncé récemment au travers d’un post Instagram qu’il allait commencer le tournage de sa série, qui devrait être “un mélange de Snatch, La Mentale et La Cité de Dieu”. En outre, il compte également reprogrammer sa tournée. Pas de doutes, nous risquons bien d’entendre parler de N.I.R dans les prochains mois…