Invité du Planète Rap de Soso Maness ce mercredi, PLK a évoqué les nombreuses violences conjugales qui font l’actualité ces derniers mois, regrettant l’inaction de la police et de la justice afin de protéger les femmes victimes de leur conjoint.

C’est un sujet malheureusement beaucoup trop présent dans l’actualité. Depuis plusieurs années, les féminicides sont en constante augmentation en France, et chaque semaine ou presque, une nouvelle femme succombe face à la violence d’un conjoint ou d’un ancien petit-ami. En mai, 2 affaires ont notamment provoqué une fois de plus la colère de l’opinion public, d’abord à Merignac, en Gironde, puis à Hayange, en Moselle. Trop souvent, on apprend après coup que les victimes ont tenté de porter plainte et de se libérer de cette violence qu’elle subissait, sans que des actions fermes ne soient ensuite réalisées en leur faveur. Une inaction qu’a décidé d’évoquer publiquement PLK au micro de Skyrock et de l’émission Planète Rap.

À LIRE AUSSI: Soso Maness dévoile le 3ème épisode de sa série et le clip de sa collab’ avec PLK

PLK s’engage contre les violences conjugales

Invité ce mercredi 9 juin par Soso Maness, 5 jours après la sortie du nouvel album de ce dernier, le rappeur parisien a voulu s’exprimer sur ce sujet qui lui tient visiblement à coeur. PLK dénonce ainsi le manque d’action afin de protéger les nombreuses victimes de violences conjugales. Il compare également ces multiples défaillances mises en avant après la quasi-totalité des féminicides avec la réactivité et les méthodes parfois plus que limite des policiers quand il s’agit d’arrêter un jeune, notamment quand il est impliqué dans un trafic de drogues par exemple : “Quand je vois un petit qui fait une connerie, je vois les condés qui viennent chez lui en une heure. Par contre, quand j’entends des histoires où des femmes qui portent plainte 48 fois, et qu’il ne se passe rien du tout jusqu’à ce qu’on les tue, ça m’affole plus”. Une sortie qui, à défaut de faire réellement bouger les lignes, pourra peut-être faire réagir certaines personnes…

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RAPRNB Le Mag (@raprnblemag)