A l’occasion d’une interview qu’il a accordé avec Jimmy Iovine au Los Angeles Times, Dr. Dre est revenu sur son début d’année très mouvementée, qui l’a vu être opéré en urgence en raison d’un d’anévrisme cérébrale.

Âgé de 56 ans depuis le 18 février, Dr. Dre aurait bien pu ne jamais fêter cet anniversaire. Le 4 janvier dernier, il était en effet hospitalisé d’urgence dans un hôpital de Los Angeles après que son médecin ait eu une suspicion d’anévrisme cérébral. Un réflexe qui a très clairement sauvé la vie du légendaire rappeur et producteur de Compton, qui va être traité une dizaine de jours en unité de soins intensifs avant de pouvoir finalement sortir sans la moindre séquelle. A la suite de cet incident qui aurait pu se transformer en véritable drame, André Young a mis un terme aux discussions houleuses avec son épouse, entérinant définitivement leur divorce. Surtout, sa 1ère activité suite à sa sortie de l’hôpital fut de retourner en studio avec ses amis et collaborateurs, preuve que sa flamme pour la musique est loin d’être éteinte…

À LIRE AUSSI: Dr. Dre est enfin sorti de l’hôpital [Photo]

Dre évoque sa mésaventure

A l’occasion d’une interview qu’il a accordé avec son fidèle collaborateur Jimmy Iovine au Los Angeles Times, afin d’évoquer leur projet de création d’une Lycée dont les portes devraient ouvrir à l’Automne 2022, Dre est revenu sur cet anévrisme cérébral dont il fut la victime : “C’était vraiment très bizarre. Je n’ai jamais eu d’hypertension. Et j’ai toujours été quelqu’un qui faisait attention à sa santé. Mais il y a un lien pour des raisons inconnus entre les hommes noirs et l’hypertension, et je n’ai pas vu cela venir. Mais je prends soin de ma santé”. L’occasion pour lui de faire passer un message aux hommes noirs, afin de les inciter à se faire régulièrement contrôler : “Je pense que tous les hommes noirs devraient se faire contrôler et être sûr que tout va bien avec leur pression artérielle”. Tout est en tout cas rentré dans l’ordre pour le boss d’Aftermath Entertainment, qui peut désormais s’occuper pleinement de ses différents projets.