En story Instagram, Lil Baby a partagé une photo de lui à 16 ans, époque où il dealait dans les rues d’Atlanta…

Avant de connaître un succès musical important et par conséquent brasser des sommes colossales, Lil Baby est lui aussi passé par la case misère sociale, et ce alors qu’il était immergé dans l’une des villes les plus dangereuses de tous les Etats-Unis, Atlanta. Alors, pour faire face à ce manque de moyens latent, Dominique Jones (de son vrai nom) n’a pas hésité à se faire un petit nom dans le milieu de la drogue, où il vendait des stupéfiants dès l’âge de 16 ans. Un parcours qui lui a inspiré bien des lyrics, et qu’il s’est remémoré en story Instagram ce mardi 15 juin. Il a en effet posté 2 photos de lui dans sa cuisine avec de nombreuses liasses de billets. Des clichés souvenirs qu’il a accompagné par la légende suivante : “Je vous ramène à l’époque où j’avais 16 ans et déjà une petite fortune. Posté au coin de la rue comme un lampadaire”.

Lil Baby

À LIRE AUSSI: Lil Baby veut organiser des combats de boxe entre rappeurs [Vidéo]

Un passé de dealer important

Dans un 2nd temps, Lil Baby a publié la capture d’écran d’une conversation qu’il a eue avec un ami de l’époque à propos de cette photo. Cette fameuse connaissance se souvient visiblement très bien de cette période, comme elle le rappelle à Baby : “Je me souviens tu t’étais ramené avec ta fortune à l’école à la fin de l’année. Tu te promenais avec ce puta*n de pactole et les profs se demandaient comment ce jeune n*gro avait fait pour avoir toute cette thune”. Du chemin a été parcouru depuis. C’est désormais derrière un micro que l’interprète de Woah passe sa vie. Et sa musique est très appréciée, puisqu’il a atteint il y a quelques heures seulement le Top 8 des rappeurs ayant le plus de titres classés dans l’histoire du Billboard Hot 100 avec 90 morceaux, à une petite unité seulement d’Eminem

Lil Baby