Face à des Milwaukee Bucks qui étaient parvenus à revenir à 2-2 dans la série, Kevin Durant s’est offert une performance historique afin de permettre aux Brooklyn Nets de reprendre l’avantage.

Il était tout simplement trop fort. Kevin Durant a tout simplement offert cette nuit au public du Barclays Center l’une des plus belles performances de l’histoire des Playoffs, permettant aux Brooklyn Nets de récupérer le contrôle d’une série exceptionnelle face aux Milwaukee Bucks. Alors que son équipe semblait aux pieds du mur et que les coéquipiers de Giannis Antetokoumpo semblaient être parvenus à inverser la tendance, remportant les 2 derniers matchs après avoir perdu les 2 premiers, l’ancienne star du Thunder et des Warriors a clairement pris les choses en main. KD a ainsi joué l’intégralité de la rencontre sans jamais quitter le parquet, un fait rare même pour les plus grandes stars de la Ligue.

Il a surtout largement rempli sa fiche de statistiques, compilant 49 points, 17 rebonds et 10 passes, à 16/23 aux tirs, 4/9 à 3 points et 13/16 aux lancers-francs. C’est la 1ère fois qu’un joueur réussit à accumuler au moins 45 points, 15 rebonds et 10 passes en Playoffs, preuve du niveau de jeu stratosphérique de l’ancien MVP qui a évidemment été décisif en fin de match. Sans Kyrie Irving blessé et avec un James Harden loin d’être à 100%, les Nets ont sans doute cru qu’ils allaient encore s’incliner quand ls Bucks comptaient près de 15 points d’avance au début du 3ème quart-temps. C’était sans compter sur un KD qui a d’abord permis à son équipe de revenir avant de prendre l’avantage dans les dernières minutes, bien aidé par Jeff Green et Blake Griffin, pour une victoire finale inespérée 114 à 108.

Des demi-finales très disputées

Si les Phoenix Suns ont réussi à se qualifier pour la finale de la Conférence Ouest en disposant des Denver Nuggets 4 à 0, les autres demi-finales sont particulièrement serrés. Outre la série Nets-Bucks, les Atlanta Hawks sont parvenus à égaliser (2-2) dans la nuit de lundi à mardi face aux Sixers d’un Joel Embiid diminué sur le plan physique. A l’image de cette précédente affiche, les Clippers de Kawhi Leonard, qui avaient eux aussi perdus les 2 premiers matchs de leur série, sont revenus à égalité. Autant dire que ces affrontements sont très loin d’être terminés, pour le plus grand plaisir de Suns qui peuvent panser leurs blessures et faire le plein d’énergie avant d’aborder leur finale de conférence.