Deontay Wilder et Tyson Fury savent faire monter la pression, comme ce fut le cas lors de leur 1ère conférence de presse d’avant combat…

24 juillet 2021, Las Vegas, Mobile Arena. C’est ici que la longue guerre sportive (ou pas) opposant Tyson Fury à Deontay Wilder va s’achever, avec un 3ème et dernier combat qui opposera les 2 poids lourds. Et on le sait, après un 1er match nul et un 2nd qui s’est soldé par une victoire de Fury, la tension entre les 2 boxeurs est à son comble pour cette 3ème rencontre, qui après moult péripéties, aura finalement bien lieu. Chose que l’on a pu rapidement vérifier grâce à la très tendue 1ère conférence de presse entre les 2 hommes. En effet, c’est un face-à-face long de plus de 5 minutes qui a opposé l’américain au britannique, le tout, dans un silence où seuls les crépitements des flashs se faisaient entendre. Une attitude surprenante des 2 sportifs, notamment de la part de Deontay Wilder, qui est connu pour ses excellentes tentatives d’intimidation et son crash talking. Mais on dirait que l’ancien champion a cette fois opté pour la concentration et le silence. Car il le sait, s’il ne gagne pas ce prochain combat, la suite des événements pourrait être très compliquée pour lui.

Tyson Fury vs Deontay Wilder – La conférence de presse :

À LIRE AUSSI: Tyson Fury met la pression sur Joshua et souhaite combattre Wilder [Vidéo]

Victoire impérative pour Wilder

En effet, Wilder (42 victoires, 1 nul, 1 défaite) le sait mieux que quiconque, s’il veut remettre sa carrière sur de bons rails, cela passe par une grosse performance, et donc une victoire le 24 juillet 2021 face à Fury. Ce mardi 15 juin à Las Vegas, il n’a d’ailleurs pris la parole que pendant une vingtaine de secondes. Suffisamment longtemps pour faire passer un message clair à son adversaire : NO MERCY ! “Assez parlé. Il est temps de lui couper la tête. Parce que le 24 juillet prochain, il y aura un bain de sang. Achetez vos billets et on se voit bientôt”, lançait-il dans un discours qui va dans le sens de ses 1ères paroles accordées à 78SPORTSTV quelques jours auparavant : “Mon état d’esprit et le suivant : envisager de faire mal à une personne si fortement, au point de vouloir la défigurer pour que sa mère ne sache même pas qui il était […] Le décapiter par n’importe quels moyens, comme si le truc était prémédité”. Des paroles sauvages qui n’ont aucunement l’air de déstabiliser Tyson Fury (30 victoires et 1 nul), lui, qui après ce match, espère enfin affronter son compatriote Anthony Joshua : “Je cherche un gros KO tout de suite. Je ne crois pas qu’il [Wilder] soit mentalement, physiquement ou émotionnellement impliqué dans son combat. Je pense qu’il le fait pour de mauvaises raisons. Et quand les gens font les choses pour les mauvaises raisons, ils finissent toujours par se blesser”. La détermination des 2 adversaires semble déjà au top, alors que le mois visant à promouvoir le combat ne vient que de débuter.

Tyson Fury vs Deontay Wilder – La conférence de presse 2 :