Mark Buchanan, physicien de renom, l’assure, contacter des civilisations extraterrestres pourrait signifier la fin de toute vie sur Terre…

Mark Buchanan est un physicien et auteur américain, anciennement rédacteur en chef des magazines scientifiques Nature et New Scientist. Ses écrits ont souvent porté sur la physique moderne, la théorie quantique ou encore sur la physique de la matière condensée. Ses travaux servent aussi aux avancées dans d’autres domaines telles que la biologie et les sciences humaines. Autant vous dire que le type connaît son job. Mais dernièrement, c’est son article publié dans les très célèbre Washington Post qui a fait sensation. Un papier dans lequel Buchanan aborde la délicate question des tentatives de contacts extraterrestres. Pour lui, contacter d’autres civilisations extraterrestres est quelque chose de réellement risqué, et pourrait même provoquer la fin de toute vie sur notre planète :Nous devrions tous être reconnaissants de n’avoir toujours aucune preuve de contact avec des civilisations extraterrestres. Essayer de communiquer avec des extraterrestres, s’ils existent, peut être extrêmement dangereux pour nous. Nous devons savoir si c’est sage, ou sûr, et comment gérer ces tentatives de manière organisée…”

À LIRE AUSSI: Elon Musk prévient : “des gens vont mourir” sur la route de Mars [Vidéo]

Des extraterrestres bien plus en avance

Le scientifique est clair, si l’humanité arrive à entrer en contact avec n’importe quelle civilisation venue d’ailleurs, et si cette dernière nous répond, alors il faudra s’attendre à ce qu’elle soit “bien plus avancée” que nous. Surtout si on prend en compte le fait que notre système solaire contient parmi les étoiles les plus jeunes de notre galaxie, dont notre soleil. Ce qui serait une preuve de notre jeunesse et donc de notre vulnérabilité aux yeux d’une plausible menace extraterrestre. Toujours selon l’expert, un grand nombre de ces autres mondes :auraient probablement pris des mesures importantes pour commencer à explorer et éventuellement coloniser la galaxie”. Mais il est également possible que ces mêmes civilisations aient décidé de garder le silence en ne répondant pas aux signaux envoyés par l’humanité depuis maintenant près de 100 ans, le tout, afin de se protéger eux aussi d’une éventuelle catastrophe coloniale. D’ailleurs, l’homme de science n’hésite pas à se baser sur l’exemple du comportement des hommes à travers toute leur existence. Eux qui ont vu beaucoup de leurs peuples en asservirent d’autres lorsque ces derniers étaient moins avancés. Autre possibilité, celle de telles différences de culture, de langue, de société ou encore d’espèces entre l’Homme et ces extraterrestres, qui rendraient tout contact et toutes compréhensions communes impossibles.

Qu’en pense la communauté scientifique ?

Un élément en particulier nourrit l’appréhension de Buchanan, le METI International (Messaging Extraterrestrial Intelligence). Ce dernier est un programme scientifique qui a pour but d’envoyer des messages à ondes radios dans de nombreuses et différentes directions de notre galaxie, afin d’entrer en contact avec une nouvelle civilisation. L’un de ses membres, Douglas Vakoch, ne partage pas du tout les inquiétudes de son compère. Il avait même jugé, lors d’une conférence en février 2020, “irréaliste” d’éprouver de la peur concernant une possible menace venue de l’espace. Selon lui, les signaux, que son programme envoie, auraient déjà été détectés par des civilisations plus avancées. D’ailleurs, si l’une d’entre elles avait réellement comme idée de nous asservir, cela aurait déjà été chose faite. Mais d’un autre côté, certains préconisent la création d’un consensus mondial à propos de la question. C’est le cas de l’astronome John Gertz, pour qui la non-législation de telles questions par des organismes comme l’ONU pose un problème. Selon lui, tout pays tentant d’entrer en contact avec des formes de vies non-terrestres devrait être puni pénalement, car cela constituerait : “une mise en danger imprudente de l’humanité toute entière”. Dans le même temps, les Etats-Unis déclassifient depuis quelques semaines maintenant de nombreux anciens dossiers top secrets contenant des preuves vidéo de l’existence d’OVNI (Objet Volant Non Indentifiés). La publication d’un rapport sur la question par le gouvernement américain est d’ailleurs attendue en ce mois de juin 2021.