Booba a dévoilé les captures d’écran d’une conversation avec Black M concernant les ventes d’Alpha EP 1

Elle est bien loin l’époque où Booba chantait “il y a que le Wati B qui pèse akhi”. Kopp a depuis déclaré la guerre à la Sexion d’Assaut et la majorité de ses membres. Si Maska ou encore Barack Adama ont déjà pris quelques tacles, la cible préférée du fondateur du 92i n’est autre que Gims, qu’il aime attaquer à chaque nouvelle actualité. Les ventes de sa réédition Les vestiges du Fléau, sa collaboration avec Magnum, son projet en commun avec Valerie Pecresse… Bref, tout y passe ! Mais que Warano se rassure, le Duc n’est pas indifférent non plus au cas Black M, qu’il avait déjà visé à plusieurs reprises, sans que ce dernier ne réponde pour autant. D’ailleurs ce dernier a régulièrement montré de l’intérêt pour la carrière de Kopp…

Black M Booba

À LIRE AUSSI: Booba traite Damso de fromager et tacle Kaaris sur son nouveau clip [Photos]

Une explication musclée

Pour rappel, Black M avait écoulé 500 exemplaires de son dernier projet paru le 21 mai : Alpha EP 1. Des chiffres dont s’était moqué Booba sur Instagram. A la vue de cette story, le Big Black avait choisi – une fois n’est pas coutume – de répondre en DM à B2O, qui n’a pas manqué d’afficher la conversation sur Insta ! Le membre de la Sexion a donc envoyé un smiley au sourcil froncé à son interlocuteur, qui lui a répondu en lui disant : “dur dur la sorcellerie. Comment t’as fait pour faire 500 ventes ?”, comme une référence à Gims à qui il reproche souvent de pratiquer ce genre de rite.  L’interprète de Sur ma route rappelle alors à Kopp qu’il n’est “pas dans la sorcellerie”, précisant qu’il n’avait “pas de marabout”, ne voulant pas être confondu avec son acolyte de la Sexion d’Assaut. Mais surtout, il explique ensuite les raisons de cet échec commercial. Un projet destiné à mettre un terme à son contrat chez Sony : Projet EP pour mettre fin à mon contrat, balek, tant mieux comme ça pas besoin de le défendre. B2O, plus raisonnable et toujours prêt à prodiguer de bons conseils à ses proches, profite alors de l’occasion pour lui donner son avis : “Très mauvaise stratégie que de bâcler son travail. Peu importe la raison”. Black Mesrimes a alors clôt le débat en déclarant : “C’est possible, après perso j’aime le projet, juste il est pas dans l’format du public qui m’suit mais la suite arrive, d’où l’appellation EP”. Les internautes ont salué le calme du rappeur de Bériz, qui a décidé de répondre de manière pacifique aux provocations de Booba, en attendant qu’il livre “la suite”

À LIRE AUSSI: Black M : écoute son nouveau projet Alpha EP 1 avec Gims, Worbhé… [Sons]