Un rapport sur l’attentat qui a suivi le concert d’Ariana Grande à Manchester en 2017 a remis en cause le service de sécurité de la salle…

Manchester, le 22 mai 2017. Après un concert haut en couleur d’Ariana Grande, les spectateurs sortent tranquillement de la Manchester Arena quand soudain, une bombe explose. Le bilan humain est terrible, avec 22 morts, dont 7 enfants, et une soixantaine de blessés. L’assaillant se nomme Salman Abedi, un Britannique d’origine libyenne âgé de 22 ans, également décédé lors de l’explosion. D’après John Saunders, qui s’est penché sur l’affaire, de nombreuses failles ont permis au terroriste de mener sa mission à bien : “Salman Abedi aurait dû être identifié le 22 mai 2017 comme une menace par les responsables de la sécurité de l’Arena et une intervention rapide aurait dû être entreprise”. Le rapport précise ensuite que s’il avait été repéré à temps, “Salman Abedi aurait sans doute quand même fait exploser son engin, mais il est fort probable que les pertes en vies humaines et les blessures auraient été moindres”.

Ariana Grande Attentat
Salman Abedi, quelques minutes avant l’attentat
À LIRE AUSSI: 2 explosions au concert d’Ariana Grande font plusieurs victimes à Manchester… [Vidéos]

3 responsables principaux

Selon les éléments de l’enquête, cet attentat est en partie du au manque de vigilance de 3 organismes : l’exploitant de l’Arena SMG, son fournisseur de sécurité Showsec et la police britannique des transports. D’après John Saunders, ces derniers auraient “dû empêcher ou minimiser l’impact dévastateur de l’attaque”, ce qu’ils n’ont finalement pas réussi à faire. Plusieurs failles ont ainsi permis au plan meurtrier de se dérouler sans accroc. Tout d’abord, un agent de la police britannique des transports devait normalement surveiller l’endroit où la bombe a explosé, ce qui n’a pas été fait. Un agent de sécurité de Showsec de 18 ans reconnaît pour sa part avoir eu un “mauvais pressentiment” en voyant l’assaillant, n’osant toutefois pas l’interpeller par peur qu’on voit cela comme du délit de faciès. Malgré cela, il avait essayé d’appeler la salle de contrôle par radio, sans succès. Enfin, un spectateur avait signalé le comportement étrange de Salman Abedi un quart d’heure avant le drame, mais rien n’a été fait pour l’arrêter néanmoins. Le frère du terroriste a par ailleurs été condamné à perpétuité, la justice britannique estimant qu’il avait joué un “rôle essentiel” dans l’opération.

Ariana Grande

Ariana Grande meurtri par cet épisode

A l’occasion du 4ème anniversaire du drame, Ariana Grande a une nouvelle fois fait part de sa peine face à cette situation et n’a pas manqué de rendre un poignant hommage aux victimes, initialement venues pour passer un beau moment en compagnie de la pop star : “Bien que le deuil soit toujours présent et que notre relation évolue constamment, et s’exprime de diverses manières chaque jour, chaque année… je sais que cet anniversaire ne sera jamais facile. […] S’il vous plaît, sachez que je pense à vous aujourd’hui…” Pour rappel, 2 semaines après le drame, la chanteuse de 27 ans avait organisé un concert privé pour les familles des victimes…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ariana Grande (@arianagrande)