Grâce aux résultats des rencontres du lundi 21 juin, l’Equipe de France est d’ores et déjà assurée de voir les 8ème de finale…

C’est un 1er ouf de satisfaction, mais avant tout un moindre mal. Après les victoires du Danemark face à la Russie et de l’Autriche contre l’Ukraine, l’Equipe de France a mathématiquement assuré sa place en 8ème de finale de l’Euro 2021. En effet, les Bleus sont certains de finir à minima 3ème de leur groupe, ce qui signifie qu’au vu de leur nombre de points, ils feront forcément parti des 4 meilleurs 3ème des phases de poule. Désormais, plusieurs cas de figure s’offrent à eux, en fonction de leur résultat face au Portugal ce mercredi 23 juin. S’ils gagnent, ils termineraient 1er de leur groupe et affronteraient la Suisse ou l’Ukraine. S’ils accrochent une 2ème place, ils seraient opposés à l’Angleterre ou la République tchèque. Enfin, en cas de 3ème place, les choses se corseraient très sérieusement puisqu’ils joueraient la Belgique ou les Pays-Bas.

Bleus

À LIRE AUSSI: Bleus : Paul Pogba vole au secours de Karim Benzema

Des changements à venir

Pour ce dernier match de poule, Didier Deschamps pourrait opérer quelques changements face à Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers. Parmi eux, Jules Koundé pourrait bien se frayer une place de titulaire en lieu et place de Benjamin Pavard, dont la prestation contre la Hongrie est loin d’avoir convaincu. S’il est défenseur central de métier, le jeune homme de 22 ans a toutefois déjà évolué dans le couloir droit par le passé. Il devrait donc être préféré à Léo Dubois. Sur l’aile gauche, Lucas Digne devrait à nouveau se voir remplacer par Lucas Hernandez, auteur d’un match solide face à la Mannschaft. Enfin, Adrien Rabiot devrait laisser sa place à Corentin Tolisso au milieu de terrain, lui qui a fait de très bonnes entrées dès lors qu’il a eu du temps de jeu…

À LIRE AUSSI: Jules Koundé a chanté du Dinos pour son bizutage chez les Bleus