Dry s’est exprimé sur sa relation avec Rohff et Booba, révélant quel était celui avec qui il avait le plus d’affinité et pourquoi…

Le 14 mai, Dry dévoilait son 3ème album studio intitulé Dysnomia. Un 2nd souffle pour l’ex-membre d’Intouchable, après ces 2 derniers projets en date parus en 2018 et 2019. Et pour cette nouvelle galette, il avait fait appel à du très beau monde puisque nous retrouvions GimsLefaDA Uzi, Keros-N, AP, La Hyène, Le A ainsi que Greg. Un morceau avait particulièrement marqué les internautes : Demi-Lune, et ce pour un passage en particulier : “Tu tapes un resto quand tu veux la mettre/la cuenta en dit long/Nous c’est Val de Marne/la mentale est dans la peau/Voilà pourquoi je suis plus Rohff que B2O”. L’interprète de Testament était d’ailleurs apparu dans le clip en question…

Dry – Demi-Lune :

À LIRE AUSSI: Booba dégomme Gims et ses tentatives de morceaux en anglais ! [Vidéos]

Dry s’explique sur ce choix

Avec une carrière longue comme le bras, Dry a bien évidemment eu l’occasion de travailler avec Rohff à moult reprises, d’autant plus qu’ils furent tous 2 membres de l’un des collectifs les plus emblématiques de l’histoire du rap français : la Mafia K’1Fry. D’ailleurs, leur dernier morceau en commun est sorti en 2019 et s’intitule CPG. Cependant, il a aussi pu collaborer (par le biais d’Intouchable) avec le Duc sur Au fond de la classe, extrait de l’album Ouest Side en 2006. Si l’Amiral a donc un passé avec les 2 artistes, il explique pourquoi il se sent néanmoins plus proche d’Housni : “Rohff j’ai grandi avec lui, frère. On fait tous des trucs bien, on a tous nos défauts, mais c’est pas pour autant que c’est pas mon gars sûr. Et ça sera toujours mon gars sûr.” Il reconnaît toutefois apprécier le travail de Booba : “Même si j’aime bien l’autre, il fait du bon son. J’ai déjà travaillé avec lui, tranquille on a rigolé, ça s’est bien passé. J’ai jamais eu de souci avec lui en vérité. Même là, en vérité, c’est pas une pique, il y a rien de méchant. C’est juste que j’affirme ma position.” Un discours sincère dont le fondateur du 92i devrait sans nul doute avoir écho… Reste à savoir s’il réagira ?