Booba et Rohff se sont à nouveau clashés sur Instagram par l’intermédiaire de stories interposées…

Ce jeudi 24 juin, Booba publiait en story le classement des 10 projets les plus écoutés sur Spotify en 2021. Si lui apparaît 2ème avec 147 millions de streams pour Ultra, derrière SCH de “HEK118” comme il nomme le label du Marseillais, bon nombre de ses ennemis étaient pour leur part absent du Top 10. Raison pour laquelle il s’en est pris à Gims, Kaaris, Damso, Benash et Rohff. Cette pique, Housni ne l’a visiblement pas appréciée. Il a donc décidé de répondre à B2O en story. Postant le photomontage d’une petite fille avec la tête de Kopp, il écrivait : “Tu clashs encore Erk ? Allez hop on va te faire !!! Qu’est-ce qu’on s’en cogne de tes faux streams en polystyrène…” Il en profite ensuite pour s’attaquer à l’actualité musicale du Duc, qui multiplie les reprises actuellement. “Miskin t’as 0 inspi à ce point ? Barbie Girl, France Gall et après ? Paraît que t’as repris Lorie ça va tuer”, écrivait-il ironiquement.

Booba Rohff

À LIRE AUSSI: Booba taille Gims, Kaaris, Damso, Benash et Rohff sur leurs ventes d’albums… [Photos]

Booba en remet une couche

Il n’en fallait pas moins pour que Booba dégaine à son tour son cellulaire et lui réponde en story, constatant que Rohff suivait son actu : “Il connaît tout même les exclus ce gros lâche. Oublie pas de parler des femmes et des mineurs que tu massacres dans ton biopic hein. Une nouvelle attaque liée à l’agression commise sur un jeune employé d’Unküt en 2014, ainsi que sur des rumeurs de violences conjugales qu’il avait lui-même démenties. Le fondateur du 92i a ensuite posté quelques commentaires d’internautes se moquant du rappeur du 94 qui leur semble démarrer au quart de tour… “Et l’autre tombe encore dans le panneau. C’est tellement facile de lui faire lâcher un pavé”, écrit l’un d’entre eux, alors que Booba commente la capture d’écran en déclarant : “L’idiot du village #pavéman”. Une dernière image à charge contre l’interprète de La Puissance a ensuite été dévoilée pour clore cet incident : un montage de ce dernier avec le corps de la Joconde, avec ce texte, comme pour conclure : “TUBA”. Kopp prend toujours un malin plaisir à provoquer, puis à tenir tête à son plus grand ennemi…