L’UEFA a annoncé hier la suppression de la règle du but à l’extérieur comptant double en cas d’égalité lors des phases finales des Coupes d’Europe.

C’est une décision qui est très loin de faire l’unanimité chez les amateurs de football. Alors que ce jeudi, pour la 1ère fois depuis près de 2 semaines, aucun match de l’Euro ne se jouait, l’UEFA nous a tout de même réservé une petite surprise. L’instance qui gère le football européen a en effet annoncé, comme cela était évoqué depuis quelques semaines, la suppression de la règle du but à l’extérieur, et ce dès la saison prochaine. Une nouvelle loin d’être anodine et qui a provoqué nombre de réactions sur les réseaux sociaux, puisqu’il s’agissait d’une spécificité de ce sport quand il s’agissait des Coupes européennes. A titre d’exemple, c’est cette règle qui a permis cette année au PSG d’éliminer le Bayern Munich en quart de finale de Ligue des Champions. Paris s’était imposé 3 buts à 2 au match aller en Allemagne, tandis que le Bayern s’était imposé 1-0 au match retour.

Une règle vieille de plus de 55 ans

L’UEFA a justifié cette décision d’annuler une règle introduite en 1965 en expliquant que les statistiques montraient une nette baisse de l’avantage qu’offre le fait de jouer un match à domicile. Son président Alexsander Ceferin a ainsi affirmé que cette règle “allait à l’encontre de son objectif initial, puisqu’[elle] dissuade désormais les équipes à domicile d’attaquer – notamment lors des matches aller – car elles craignent d’encaisser un but qui donnerait un avantage crucial à leurs adversaires”. Désormais, si une équipe évoluant à l’extérieur inscrit un but en huitième, en quart ou en demi-finale, celui-ci ne comptera plus double en cas d’égalité. Les équipes devront alors se départager par des prolongations ou, le cas échéant, par des tirs aux buts.

À LIRE AUSSI: Euro 2021 : Les affiches des huitièmes de finale