Suite à la polémique liée au geste de Paul Pogba, l’UEFA propose désormais de retirer les bières pour les joueurs et sélectionneurs qui ne souhaiteraient pas être vu avec pour des questions religieuses…

Et si les joueurs avaient en partie gagné la guerre ? Il y a une dizaine de jours, Cristiano Ronaldo avait retiré 2 bouteilles de Coca-Cola posées sur le pupitre de la conférence de presse pour les remplacer par de l’eau. Un acte symbolique qui aurait fait perdre plus de 4 milliards de dollars en bourse à la firme américaine. CR7 était imité dans la foulée par Paul Pogba, qui n’a pas retiré les bouteilles de soda de son pupitre, mais bien celles de bière, Heineken plus précisément. Si les boissons mises à disposition sont pour leur part sans alcool, elles peuvent toutefois faire tache auprès des joueurs de confession musulmane, comme ce fut le cas pour le milieu de l’Equipe de France. C’est la raison pour laquelle l’UEFA a conclu un nouvel accord…

À LIRE AUSSI: Football : L’UEFA supprime la règle du but à l’extérieur

L’alcool retiré devant les joueurs musulmans

Après avoir modifié la règle du but à l’extérieur, les instances de l’UEFA ont en effet fait un pas vers les joueurs en proposant que soient retirées les bouteilles de bière devant les athlètes musulmans. D’après le Daily Telegraph, l’UEFA donne la possibilité aux joueurs ou sélectionneurs de s’opposer à la présence de bières sur le pupitre pour motif religieux. Une manière pour les sponsors d’éviter de nouveaux bad buzz marketing qui, comme mentionnés plus haut avec Coca-Cola, peuvent coûter très cher. A titre d’information, Heineken verse 38 millions d’euros annuels à l’UEFA pour être l’un de ses sponsors officiels. Précisons néanmoins qu’à l’inverse de la marque de soda, la firme hollandaise a profité de ce geste de Paul Pogba puisqu’elle a vu son action progresser de 1,65%, permettant à sa capitalisation d’enregistrer une augmentation de 1,1 milliard de dollars…