Suite à la diffusion du documentaire réalisé par BFM TV sur Booba, l’artiste a vivement réagi dans une story Instagram. Il n’approuve pas… et pense à réaliser son biopic !

Booba, enquête sur une Bad Boy. Tel est le titre du reportage de 48 mn réalisé par BFM sur Booba et son parcours, prévu d’être diffusé sur à l’antenne le 5 juillet à 20h50, mais qui a été programmé en avant-première sur la plateforme de VOD, RMC BFM Play, ce jeudi 24 juin. Alors que l’enquête suit l’évolution du Mc, jamais Booba n’intervient directement puisqu’il a refusé de participer à ce long-format réalisé par les équipes de Ligne Rouge, et que la chaîne a présenté dans son communiqué de presse comme “le portrait du rappeur Booba, personnalité controversée qui trône depuis 26 ans sur la genre musical le plus écouté en France”. Selon BFM, Kopp aurait même déconseillé à ses proches de participer à ce reportage “non authorisé”, alors le programme commence par cette phrase : “C’est un personnage complexe qu’il est difficile d’approcher…” et explique comment Booba s’y est pris pour contrecarrer les plans des journalistes préférant contrôler sa communication. On y retrouve toutefois les interventions de journalistes comme Olivier Cachin ou Sébastien Lamaison, d’artistes comme Jacky Brown, mais aussi d’universitaires ou de son instituteur de CM2, qui apportent chacun leur analyse… On y trouve également de nombreuses images d’archives, comme à cette époque, à ses débuts dans le rap, où il évoluait aux côtés de La Cliqua et d”un certain Egosyst, qui intervient également dans le sujet.

booba bfm 2

À LIRE AUSSI: Booba tease un nouveau single… et reprend France Gall [Vidéo]

“Vous m’obligez à faire mon biopic…”

Connu pour être particulièrement connecté et proche de sa communauté avec qui il échange quotidiennement, c’est en story Instagram qu’il a vivement réagi à la diffusion du reportage… pas vraiment à son goût. Après avoir partagé le moment où il visionnait le doc, il a reposté une story du teaser d’un de ses followers avec son petit commentaire. Ainsi, il s’adresse à la chaîne, qui est allé au bout de son projet malgré ses réticences, expliquant qu’il était maintenant obligé de réalisé son propre film autobiographique pour rétablir sa vérité  : “@BFMTV bande de grands forceurs que vous êtes… Vous m’obligez à faire mon biopic !!! Let’s gooooo” !!! Ce sont ses pirates qui vont être ravis…