Le jeune rappeur de Jacksonville, Lil Breezy, a posté en story Instagram la photo d’un membre d’un gang ennemi alors qu’il venait de décéder…

La ville de Jacksonville en Floride est le terrain d’expérimentations d’une nouvelle mode plutôt glauque aux Etats-Unis, le ‘Demon Rap’. Le but des rappeurs, avec cette nouvelle tendance super sombre, est de manquer le plus possible de respect à leurs ennemis issus de gangs rivaux, notamment ceux qui viennent de se faire tuer. Ainsi, ils compliquent, par la même occasion, le deuil des familles des victimes, qu’ils blessent plus encore. Et ce mercredi 23 juin, on apprenait que l’un des rappeurs les plus populaires de la plus grande ville de Floride avait, lui aussi, sauté le pas. En effet, amateur d’armes et de grosses liasses, Lil Breezy a rejoint le mouvement en postant une photo d’un membre de gang rival décédé, un certain Dank. L’image est couverte de nombreux textes insultant et ironique tels que Dank lève-toi” ou encore “F*ck Dank

lil breezy
Lil Breezy

 

À LIRE AUSSI: Jeune rappeur de Brooklyn, Supa Gates est mort

dank mort lil breezy

Dank tué par un pote de Lil Breezy

Un membre du gang de Lil Breezy se serait occupé du cas de Dank après que celui-ci se soit fait surprendre dans la ville sans aucun moyen de défense. Dank s’est donc fait tirer dessus à de multiples reprises avant de se faire dépouiller, ce qui est également une marque d’irrespect et de provocation selon le code de la rue américain. Conduit d’urgence à l’hôpital alors que sa condition était critique, les membres de sa famille venus à son chevet ont décidé de débrancher le respirateur artificiel qui maintenait Dank en vie. Et comme si sa mortne suffisait pas, Lil Breezy a donc décidé d’enfoncer un peu plus le couteau dans la plaie, en partageant en story une image de Dank en train de se battre contre la mort. Le lendemain du drame, jeudi 24 juin, le jeune rappeur s’est adressé, une nouvelle fois en story IG, aux médias qui ont pointé du doigts son geste : Les blogs vont continuer de sucer la b*te de nos ennemis, jusqu’à ce qu’ils finissent comme Zack TV”. On vous rappelle que Zack TV, Zack Stonner de son vrai nom, était un journaliste rap de Chicago. Après plusieurs interviews à haut risque, celui qui n’hésitait pas à aller dans les quartiers les plus chauds pour ses reportages, s’est fait abattre à bord de son SUV, le 30 mai 2018.

Story Instagram Lil Breezy