28 ans après, les Phoenix Suns vont retrouver les Finales NBA. La franchise de l’Arizona a validé cette nuit sa qualification en battant les Clippers 130 à 103.

Ils l’ont fait ! Emmenés par un Chris Paul décisif auteur de 41 points, 4 rebonds et 8 passés décisives, les Phoenix Suns ont validé cette nuit leur billet pour les Finales NBA en battant les Clippers 130 à 103. Vainqueurs de la série 4-2, les coéquipiers d’un Devin Booker qui va jouer ses 1ères finales pour sa 1ère participation en Playoffs sont donc parvenus à confirmer leur magnifique saison régulière. Un savant mélange de jeunesse, d’expérience mais surtout de talents parfaitement orchestré par Monty Williams, récompensé du trophée d’Entraîneur de l’année et qui pourrait donc offrir à Phoenix le 1er titre de son histoire. D’autant que les Suns feront face aux Atlanta Hawks ou à des Milwaukee Bucks – très diminués par la blessure de leur star Giannis Antetokoumpo – qui doivent encore disputer au moins 2 matchs dans la série qui les oppose.

28 ans d’attente

L’exploit est d’autant plus beau qu’il fallait remonter à 1993 pour retrouver les Phoenix Suns en Finale de la NBA. Emmenée à l’époque par un Charles Barkley exceptionnel récompensé cette saison-là par le trophée de MVP, la franchise, qui avait fini la saison avec le meilleur bilan de la ligue, avait effacé les Lakers, les Spurs et les Sonics avant d’affronter les Bulls de Michael Jordan. Dans ce qui reste sans doute la victoire la plus compliquée des Bulls de cette époque, Phoenix s’était finalement incliné 4-2, et ce malgré les 27 points et 13 rebonds de moyenne de Sir Charles. Il faut dire qu’en face, un certain MJ avait lui totalisé 41 points (à 51 % aux tirs), 8,5 rebonds et 6,3 passes de moyenne, ce qui reste pour beaucoup la plus grande performance individuelle de l’histoire sur une finale. Chicago s’offrait ainsi son 1er Three-Peat, avant que Michael Jordan n’annonce quelques semaines après – pour la 1ère fois – sa retraite, avec pour objectif de s’essayer au baseball…

À LIRE AUSSI: Michael Jordan : Un maillot historique vendu pour 1,38 million de dollars