Membre clef du fameux Bat 7 – ce vivier de rappeurs d’Evry regroupant notamment Koba LaD et Kodes – Bolémvn débarque enfin avec son 1er album solo, Anarchiste, dispo le 9 juillet. Entretien avec un Gars du 7 impliqué, tout est carré !

Bolémvn a beaucoup évolué depuis ses 1ères apparitions musicales aux côtés de ses gars du Bâtiment 7 au Parc aux lièvres (91). Après plusieurs formats courts comme Quel Vie ou encore Salut les terriens sorti en 2019, l’heure est venue pour le Mc “locksé” de livrer son véritable 1er album, un projet intitulé Anarchiste. L’occasion pour RAPRNB de revenir avec Bolé sur son parcours, son évolution, mais aussi ce qu’il a concocté pour ce 1er opus. Il se confie d’abord sur ses origines. Né dans le 78, Bolémvn nous raconte comment il en est venu à déménager dans le 91. Il évoque aussi son 1er contact avec la musique. Au-delà du rap et des grands groupes du 91 comme La Comera, c’est en 1er lieu la musique africaine qui l’a marqué et plus particulièrement un artiste comme Koffi Olomidé. C’est au collège, puis au lycée, que le rappeur affine son identité de… rappeur. Il raconte notamment comment il choisit de devenir “Bolémvn”, un blase emprunté à un Black Dragon, membre de la célèbre bande de chasseurs de skinheads qui officiait en Ile de France dans les années 80.

À LIRE AUSSI: Bolémvn fait voyager ses fans à bord du Vol 169 [Sons]

Du Bâtiment 7 au rap US…

Bolémvn nous parle également des ses frérots du Bâtiment 7 et surtout de Koba LaD, compagnon de longue date que l’on retrouve sur un pass-pass épicé dans l’album. Autres invités de choix, Dinos avec qui il collaborait pour la 1ère fois mais aussi Maes, proche du rappeur d’Evry. Au détour d’un morceau intitulé Netflix, Bolé nous donne aussi quelques conseils sur ses séries du moment et s’arrête longuement sur la claque qu’a été la saga Vikings. Enfin, il nous donne son avis – bien tranché – sur la nouvelle scène américaine, de Lil Baby à Gunna en passant par DaBaby en expliquant que pour lui cette nouvelle générations de rappeurs cainris n’apporte rien de nouveau si ce n’est visuellement !

Bolémvn – L’interview Gars du 7 :