Une vidéo datant vraisemblablement de 2019 et révélée ces derniers jours dans laquelle on entend Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann se moquer de techniciens japonais provoque actuellement une grosse polémique, notamment en Asie.

A une époque où les sportifs s’engagent très largement dans la lutte contre le racisme, une vidéo publiée ce samedi sur les réseaux sociaux impliquant Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé est au coeur d’une grosse polémique. Dans cette séquence filmée par le second – dont on reconnait la voix sans voir son visage, contrairement au 1er -, les 2 hommes sont installés sur le lit de leur chambre d’hôtel et reçoivent la visite de techniciens japonais, visiblement présents pour réparer ou mettre en marche une console de jeu. On entend rapidement l’ailier formé au Stade Rennais rigoler de “toutes ces sales gueules”, filmant les 3 personnes venus afin de les aider tout en se moquant de leur langue, avant de dire “Vous êtes en avance ou vous n’êtes pas en avance dans votre pays ?”. Silencieux, Antoine Griezmann se retourne toutefois à plusieurs reprises et semble mort de rire après les propos de son coéquipier.

La vidéo datée à l’été 2019

Rapidement, de nombreux médias asiatiques vont expliquer que les techniciens étaient japonais, ce qui leur a permis de dater cette séquence à l’été 2019, quand le FC Barcelone préparait sa saison au Japon en disputant la Rakuten Cup. Et si de très nombreux internautes expriment depuis la parution de cette vidéo leur colère, ni les 2 joueurs, ni leur club n’ont pour l’heure pris la parole, mais cela ne devrait probablement pas tarder. Le Barça est en effet lui-même sponsorisé par Rakuten, géant japonais du service sur internet, tandis que Griezmann, qui doit être à l’affiche de PES 2022 – un jeu édité par les japonais de Konami -, vient également d’être nommé par le même éditeur afin d’être l’ambassadeur officiel du jeu de cartes à jouer Yu-Gi-Oh!Forcément, on comprend que cette séquence devrait avoir un gros impact, au moins sur les contrats publicitaires et de sponsoring des 2 joueurs.

À LIRE AUSSI: Antoine Griezmann rompt son partenariat avec Huawei en soutien aux Ouïghours