Opposée à l’Espagne, l’Italie est parvenue à se qualifier pour la finale de l’Euro 2021 grâce à sa victoire aux tirs aux buts sur la pelouse de Wembley, à Londres. Les Transalpins affronteront l’Angleterre ou le Danemark, qui seront aux prises ce mercredi 7 juillet.

9 ans après, l’Italie est de retour en finale d’un Euro de football. Face à l’Espagne, qui les avaient battue en 2012, les hommes de Roberto Mancini se sont imposés aux tirs aux buts ce mardi 6 juillet en fin de soirée, alors que les 2 équipes n’ont pas pu se départager (1-1) au terme des 120 minutes de jeu. Une victoire obtenue dans la douleur pour une Squadra Azzurra bien moins brillante dans le jeu que depuis le début de la compétition, mais qui a su faire preuve d’une solidarité à toute épreuve. Cette victoire vient surtout récompenser un collectif d’une qualité exceptionnelle qui pourrait offrir à l’Italie sa 2ème couronne européenne, après 1968. La Nazionale fera ainsi face dimanche 11 juillet, toujours à Wembley, au vainqueur de la rencontre qui opposera ce mercredi l’Angleterre au Danemark.

À LIRE AUSSI: Sergio Ramos va signer pour 2 ans au PSG

Une bataille féroce

Après une 1ère période dominée par l’Espagne, mais au cours de laquelle aucune des 2 équipes ne sera parvenue à marquer, les débats vont être beaucoup plus animés en 2nde mi-temps. Et si la Roja a rapidement mis le pied sur le ballon face à des Italiens acceptant d’agir en contre-attaque, ces derniers vont parvenir à ouvrir le score, justement à la suite d’un superbe contre conclu par Federico Chiesa (1-0, 60′). Un but qui va conforter les Italiens à patienter en bloc dans leur moitié de terrain pour agir après les pertes de ballon espagnoles, une stratégie risquée et qui va leur coûter cher. A la 80ème minute, après un superbe enchaînement avec Dani Olmo, Alvaro Morata, rentré en jeu 20 minutes auparavant, va venir tromper tout en finesse Gianluigi Donnarumma pour égaliser (1-1, 80′).

Un but qui vient récompenser la supériorité d’une Espagne qui va continuer d’attaquer pour éviter de disputer ses 3èmes prolongations dans la compétition, en vain. Après une prolongation relativement calme durant laquelle l’Italie va toutefois inscrire un but, refusé pour hors-jeu, c’est aux tirs aux buts que les 2 équipes vont se départager. A ce petit jeu, ce sont les Italiens, qui auront manqué un pénalty contre 2 pour les Espagnols, qui vont tirer leur épingle du jeu. Après 1968, l’Italie peut donc rêver à un 2nd sacre dans cette compétition…