Franglish a rendu hommage à Gims, La Fouine et Soprano, qu’il considère comme des précurseurs.

Franglish sortira ce vendredi 9 juillet son 2ème album solo. Un projet axé sur l’été baptisé Vibe dans lequel nous retrouverons 17 morceaux et plusieurs invités de prestige dont un proche, Dadju, avec qui il a déjà délivré de nombreux morceaux, ainsi que MV, avec qu’il avait aussi travaillé par le passé. En outre, il réalisera ses toutes 1ères collaborations avec Aya NakamuraHamza, Fally Ipupa, M.Pokora, mais aussi la star US : Tyga. Souhaitons d’ailleurs pour lui que le titre avec ce dernier connaisse le même succès que My Salsa, un morceau en featuring avec Tory Lanez, qui fut certifié single de diamant. Dans le cadre de cette sortie, Franglish s’est bien évidemment prêté au célèbre exercice de promotion. A l’occasion d’un passage dans l’émission Le Code d’Apple Music, il s’est exprimé sur ses influences, ainsi que sur les pionniers de la pop urbaine.

À LIRE AUSSI: Take A Mic et Franglish mieux entourés que jamais dans Près d’elle [Clip]

Un hommage à Gims, La Fouine et Soprano

Au début de l’entretien, Mehdi Maïzi demande à Franglish si certains artistes ont été selon lui précurseurs de l’avènement de la pop urbaine en France. Ce à quoi le Parisien répond : “On va dire que dans ce terrain des artistes qui ont permis aux suivants de pouvoir chanter, ouais il y a eu des artistes comme Gims, il y a même eu La Fouine aussi qui avait beaucoup chanté. Il y a avait même Soprano.Il précise toutefois ne pas être tout à fait dans le même créneau que ces artistes pour autant : “Après pour mon style à moi, qui est un peu particulier, un peu différent des autres, je pense que j’ai dû le faire moi-même”. Dans la foulée, il révèle quelles ont été ses références musicales US. Parmi elles, nous retrouvons 2Pac, Lil Wayne, Usher, Chris Brown, Bryson Tiller, Drake, Fetty Wap… Une flopée d’influences dont il a su piocher avec parcimonie pour nous offrir un style inimitable : le sien.