L’agresseur de Cergy a été condamné à 24 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Pontoise ce jeudi 8 juillet…

Le 30 mai, un jeune homme de 24 ans nommé Mourad. D s’en prenait physiquement er violemment à un livreur Uber Eats noir, et ce pour sa couleur de peau. Dans la foulée, il s’en était verbalement pris à Sollier Savina Vitalina, une femme, également noire, débitant tous types de propos racistes choquants, embrasant littéralement la toile dans la foulée. Il y a quelques heures, ce dernier comparaissant devant le tribunal correctionnel de Pontoise. Si le procureur avait requis 3 ans de prison ferme à son encontre, le verdict a finalement été rendu en début de soirée, ce jeudi 8 juillet. Il a vu le forcené écoper de 24 mois de prison ferme au total, dont 12 pour “violences”, 6 pour “apologie de crime contre l’humanité” et “injure à raison de la race. En outre, les 6 mois de sursis qu’ils purgeaient initialement ont été révoqués pour venir se rajouter à la peine. Il a désormais 6 jours pour faire appel de cette décision.

À LIRE AUSSI: Booba réagit aux excuses de l’agresseur de Cergy [Photos]

Des excuses présentées

Mourad D. a tenu à présenter ses excuses aux victimes ainsi qu’à “tous ceux qu'[il a] pu toucher”. Un désir de se repentir qui aurait joué dans la balance au moment de formuler sa peine selon certains spécialistes. SOS Racisme, qui était au tribunal de Cergy en tant que partie civile afin d’assister au procès, s’est réjoui de cette peine sur Twitter : “Depuis le début nous accompagnons les victimes qui se reconstruisent doucement. […] Nous nous félicitons de l’exemplarité de cette sanction face à une expression de haine raciste décomplexée.” Bon nombre d’internautes n’ont pas manqué de saluer cette décision de justice à leur tour sur les réseaux sociaux. Reste désormais à savoir si le jeune homme, qui retournait en cellule juste après la verdict, va faire appel dans les prochains jours…