Grâce à sa victoire 1 à 0 face au Brésil cette nuit, l’Argentine a remporté sa 1ère Copa America depuis 1993. Lionel Messi remporte ainsi, à 34 ans, sa 1ère compétition internationale.

Il aura donc fallu attendre près de 16 ans d’une carrière glorieuse pour voir Lionel Messi soulever un trophée avec l’Argentine. Cette nuit, l’Albiceleste retrouvait le Brésil de Neymar au Stade Maracanã afin d’y disputer la finale d’une Copa America au cours de laquelle les 2 équipes ont semblé bien au dessus de leurs adversaires. Une rencontre marquée par un redoutable affrontement physique, brésiliens et argentins s’échangeant les tacles sévères et les avertissements d’un arbitre qui a eu énormément de travail. Dans ce contexte, ce sont les coéquipiers de Messi, loin d’être exceptionnel durant le match, qui vont ouvrir le score grâce à un superbe lob d’Angel Di Maria à l’entrée de la surface de réparation dès la 22ème minute. Un but capital puisque, si les Brésiliens ont nettement dominé la seconde période et se sont crées plusieurs belles occasions, ils ne vont jamais parvenir à égaliser.

Un 1er sacre pour Messi avec l’Argentine, enfin

Après de nombreuses tentatives infructueuses marquées par 3 défaites en finale, en 2007, 2015 et 2016 – sans compter la défaite de l’Argentine en finale du Mondial 2014 face à l’Allemagne -, Messi remporte donc la 1ère compétition internationale de sa carrière. Une victoire que le Barcelonais, meilleur buteur et meilleur passeur de la compétition, a évidemment largement savouré à l’issue de la rencontre, évoquant un bonheur “inexprimable” face à la presse : “Dieu merci, nous sommes champions. J’avais besoin d’ôter cette épine du pied pour pouvoir gagner quelque chose avec l’équipe nationale. J’était très proche depuis de nombreuses années mais je savais que ça allait arriver. Il n’y a pas de meilleur moment que celui-là. C’est fou, le bonheur que je ressens est inexprimable. Nous ne réalisons pas encore ce que nous avons fait. C’est un match qui restera dans l’histoire parce que nous avons battu le Brésil chez lui”. Evidemment très déçu, Neymar a tout de même pris quelques secondes afin de venir féliciter son ancien coéquipier au Barça. Une belle image qui est venue conclure une compétition qui restera malgré tout comme une édition décevante, aussi bien en raison du jeu proposé que de l’absence des supporters dans les tribunes brésiliennes…