Indian Red Boy, un jeune rappeur de 21 ans originaire d’Inglewood, en Californie, a été sauvagement assassiné alors qu’il se trouvait en live sur Instagram. Un meurtre sans doute lié à ses moqueries après les dégradations d’une fresque rendant hommage à Nipsey Hussle…

Assassiné le 31 mars 2019, Nipsey Hussle reste un sujet très sensible à Los Angeles, Indian Red Boy l’a malheureusement appris aux dépens de sa vie. Ce jeudi vers 16 heures, le jeune rappeur de 21 ans a été sauvagement abattu, touché par plusieurs balles alors qu’il se trouvait dans sa voiture sur le parking d’un immeuble d’Hawthorne (Los Angeles), en pleine discussion avec un ami en direct sur Instagram. Sur la séquence qui a circulé sur les réseaux sociaux, on le voit d’abord tout sourire, mais au bout de quelques secondes, des tirs provenant d’une arme à feu vont retentir tout proche. Absent de l’image pendant quelques instants, Indian Red Boy, de son vrai nom Zerail Dijon Rivera, va réapparaître brièvement, recrachant du sang par la bouche et le nez, et demandant de l’aide à son ami. Arrivés rapidement sur place, les médecins prononceront immédiatement son décès, sans même avoir la possibilité de tenter de le sauver… La police déclarera plus tard qu’il a été touché de plusieurs balles dans la tête et le corps.

À LIRE AUSSI: Lil Reese hospitalisé après une fusillade à Chicago [Vidéo]

Tué suite à la dégradation d’une fresque hommage à Nipsey ?

Rapidement, plusieurs internautes vont contextualiser cet horrible assassinat, expliquant qu’Indian Red Boy célébrait ouvertement depuis quelques jours la dégradation d’une fresque rendant hommage à Nipsey Hussle, expliquant même que le responsable n’était autre qu’un ami à lui. Membre des Bloods, gang ennemi des Crips dont faisaient partie Nipsey Hussle, le rappeur de 21 ans s’était plus généralement moqué à plusieurs reprises du décès de ce dernier, ce qui a très certainement provoqué la colère d’amis ou fans de Nipsey. Forcément, ce meurtre pourrait calmer certains artistes se moquant ouvertement de l’auteur de Double Up et célébrant les dégradations sur des lieux commémorant sa mémoire, à l’image d’un autre rappeur d’Inglewood, Kapone 3, lui-même proche d’Indian Red Boy et qui fait régulièrement parler de lui à ce sujet…

nipsey graff vendalise - indian red boy

À LIRE AUSSI: Lil Breezy choque en publiant sur Instagram la photo d’un ennemi… mort !