Marcus Rashford est sorti du silence après son penalty manqué face à l’Italie. L’occasion pour lui de répondre aux nombreuses insultes discriminantes…

A l’instar de Kylian Mbappé, Marcus Rashford a découvert malgré lui la cruauté liée à une séance de pénalty. Une loterie dont sont sortis perdants les joueurs anglais en finale d’Euro 2021 face à l’Italie, après 3 penalties manqués par Rashford, Sancho et Saka. Si la déception était, sportivement parlant très forte, que dire des retombées extra-sportives… Les 3 jeunes joueurs ont dû faire face à une importante vague d’insultes racistes et autres menaces à leur encontre. Plongé dans le silence pendant plus de 24 heures, l’attaquant de Manchester United a décidé de prendre la parole sur Instagram. L’ailier est tout d’abord revenu sur son tir au but, avec regret : “Un penalty, c’est tout ce qu’on me demandait pour l’équipe. Je peux marquer des penalties en dormant alors pourquoi pas celui-là ? Ça tourne dans ma tête encore et encore depuis que j’ai frappé le ballon et il n’y a probablement pas de mot pour décrire ce que je ressens…

rashford

À LIRE AUSSI: Euro 2021 : Sancho, Rashford et Saka victimes d’insultes racistes après la défaite de l’Angleterre

Un échec qu’il ressasse sans cesse

La finale. 55 ans. Un penalty. L’histoire. Tout ce que je peux dire, c’est que je suis désolé. J’aurais voulu que ça finisse différemment”, tels sont les mots qu’il utilise pour faire part de son chagrin. Aussi beau soit-il, le sport réserve aussi son lot de cruauté, et le gamin de Manchester (23 ans) en est plus conscient que jamais. Malgré-tout, Rashford garde en tête les merveilleux moments que lui ont offert ce beau parcours européen : “Tout en continuant de dire que je suis désolé, je veux remercier mes coéquipiers. Cet été a été l’un des meilleurs rassemblements que j’ai connu et vous y avez tous contribué. Une fraternité s’est construite, qui est incassable. Votre succès est mon succès. Vos échecs sont les miens.

rashford

Rashford se dresse contre le racisme

Extrêmement affecté par cet échec sportif, Marcus Rashford tolère les critiques sportives, mais pas les attaques discriminatoires.Je peux accepter les critiques sur mes performances, mon penalty n’était pas assez bon, il aurait dû rentrer, mais je ne m’excuserai jamais pour ce que je suis et d’où je viens”, écrit-il, avant d’assumer pleinement son identité et ses racines : “Je suis Marcus Rashford, 23 ans, un homme noir de Withington et Wythenshawe, South Manchester. Si je n’ai rien d’autre, j’ai ça. Pour tous les gentils messages, merci. Je reviendrai plus fort. On reviendra plus fort.” Nul doute en effet que le jeune homme ne baissera pas la tête suite à cet obstacle…