Tandis que son 1er album Qui sème le vent récolte le tempo est enfin apparu sur les plateformes de streaming après des années de lutte, Mc Solaar a avoué qu’il envisageait de retourner en studio.

Parmi ceux qui ont largement contribué à l’explosion du rap en France, Mc Solaar conservera pour toujours une place particulière. Au début des années 90, à une époque où le hip-hop n’était clairement pas répandu dans l’Hexagone, le natif de Dakar, qui a grandi entre Maisons-Alfort et Villeneuve-Saint-Georges (94), va changer la donne avec des morceaux devenus classiques tels que Bouge de là ou Caroline. 2 titres extraits d’un album lui aussi resté dans l’histoire, Qui sème le vent récolte le tempo, un projet certifié disque de platine, attribué à l’époque pour récompenser 300 000 ventes (et non 100 000 comme à l’heure actuelle). Malheureusement, comme les 2 albums suivants sortis à l’époque avec le label d’Universal, Polydor, Prose combat (1994) et Paradisiaque (1997), la maison de disques avait pris la décision en 2000 de retirer le projet de la vente en raison d’un conflit avec l’artiste. Une décision encore en vigueur près de 21 ans après et qui, comme d’autres classiques tels que Les Princes de la Ville du 113, prive les nostalgiques, mais aussi les plus jeunes qui souhaitent eux aussi découvrir le rap à ses débuts d’un pan important de l’histoire de cette musique.

Mc Solaar – Qui sème le vent récolte le tempo :

MC Solaar – Caroline :

À LIRE AUSSI: Roméo Elvis et Angèle reprennent un classique de Mc Solaar ! [Vidéo]

Un retour en studio imminent ?

Pourtant, après des années d’un combat acharné, un accord a enfin été trouvé ces dernières semaines entre toutes les parties impliquées dans ce litige, avec pour heureuse conséquence le retour de plusieurs singles mais aussi du 1er album de Solaar sur les plateformes. Une grande nouvelle – en attendant qu’il en soit de même pour les 2 projets suivants – à l’occasion de laquelle l’auteur de Gangster moderne ou de Nouveau western s’est longuement livré dans l’émission Le Code. Après être revenu sur les origines de son histoire d’amour avec la musique, son évolution quand il va petit à petit prendre de l’ampleur ainsi que sur sa carrière dans sa globalité, Claude M’Barali va faire une petite confession en toute fin d’émission, en affirmant espérer pouvoir retourner très bientôt en studio : “J’ai fais beaucoup d’écoute […] Ça me donne envie d’écrire et d’avoir la possibilité de faire une synthèse […] Ça me motive. Moi je sais faire que ça ! On m’a empêché de faire des études alors je suis devenu un rappeur. J’ai un vrai sourire et j’ai envie de me renouveler. J’ai envie de retourner en studio. L’idée est donc ouvertement lancée, en espérant que cela puisse aboutir à un nouveau projet dans les prochains mois… et peut-être – après toutes ces années – une nouvelle collab’ avec Jimmy Jay !

Mc Solaar – Le Code :