Depuis plusieurs jours, le président du Real Madrid, Florentino Perez, est au coeur des critiques en Espagne. El Confidencial a en effet dévoilé plusieurs enregistrements audio datant de plus d’une dizaine d’années dans lesquels il s’en prenait à d’anciennes légendes du club…

C’est une affaire qui risque de nuire encore un peu plus à la cote de popularité de Florentino Perez de l’autre côté des Pyrénées. Mardi 13 juillet, le journal espagnol El Confidencial dévoilait sur son site un extrait sonore datant de 2006 dans lequel celui qui a présidé le Real de 2000 à 2006 – avant de revenir au même poste en 2009 – parlait en des termes très négatifs de 2 légendes du club, Iker Casillas et Raul : C’est (Casillas) l’une des grandes arnaques du Real Madrid. L’autre est Raul. Les 2 grandes escroqueries madrilènes sont Raul en 1er et Casillas en 2nd”. Si forcément, les supporters merengues s’étaient massivement élevés pour dénoncer ses propos, Perez avait lui répondu par un communiqué officiel. Il dénonçait des morceaux de conversations tirés de leur contexte” enregistrés secrètement par un journaliste dont il cite le nom, expliquant que ce dernier essayait de les vendre depuis plus d’une dizaine d’années afin de lui nuire.

À LIRE AUSSI: L’arrivée de Sergio Ramos officialisée par le PSG [Vidéo]

Un nouvel enregistrement visant Mourinho et Cristiano Ronaldo

Mais El Confidencial n’a pas dit son dernier mot et a choisi de remettre un peu d’huile sur le feu. Le média a révélé ce 14 juillet un nouveau document, cette fois daté de 2012, dans lequel Florentino Perez s’attaquait à Cristiano Ronaldo et à José Mourinho, en commençant par son ancien attaquant aujourd’hui à la Juventus : “Il est fou. Ce type est un imbécile, un malade. Vous pensez que ce type est normal, mais il ne l’est pas, sinon il ne ferait pas toutes les choses qu’il fait” avant de poursuivre : Mendes ne gère rien avec lui. Tout comme il ne gère rien avec Mourinho. Même pour les interviews. Rien. Pas un putain de cas. Ce sont des gars avec un ego terrible, tous les deux des enfants gâtés, l’entraîneur et lui, et ils ne voient pas la réalité, car tous les deux pourraient gagner beaucoup plus d’argent s’ils faisaient autrementEnfin, celui qui a fait fortune dans le BTP conclut son attaque avec de nouveaux propos outranciers : “Ce sont 2 anormaux, car nous parlons de beaucoup d’argent dans le domaine du droit à l’image. Aussi, c’est à cause de cette image qu’ils ont, de leur côté provocateur, que beaucoup de monde ne les aiment pas… C’est tout le contraire d’une bonne publicité. Des paroles qui, si elles sont datées et ont surtout été tenues dans un cadre privé, pourraient définitivement briser le lien très fragile entre Perez et les supporters du Real…