INTRO
Oh, oh, oh, oh, ohoh
Oh, oh, oh, oh, ohoh
– Ludafrick prod, bébé
Izi

COUPLET 1
Pour pas souffrir, j’apprends à ne pas aimer
Tomber, me relever, j’ai pas arrêté
J’suis resté vrai même si j’me suis éreinté
J’préfère le R1T qu’être en TT
On perd, on win, on apprend (on apprend)
Le futur sera douloureux, j’serais tout devant
J’repeindrai ta vie en bleu (en bleu)
Bien sûr, je tombe amoureux, mais pas longtemps
Je prends tous les virages comme Valentino Rossi
Tous habillés en noir, armés, la méthodologie
Rien n’est jamais assez bon, rien ne suffit
Elle veut dompter le dragon, c’est Khaleesi

PRE-REFRAIN
La mélo’ vient du village, le braquo que j’envisage, j’en parle pas
J’dois rejoindre l’équipage, j’ouvre plus ses messages, blah blah blah

REFRAIN
Elle aime le moteur et la carrosserie
Dès qu’elle s’attache, le négro fout le camp
Elle pense à moi, c’est comme une maladie
Instable en amour, j’suis comme un enfant

À LIRE AUSSI: 10 bustes sculptés de Booba mis en vente ! [Photos]

PONT
Laisse-moi plus de temps
Laisse-moi plus de temps
Laisse-moi plus de temps
Laisse-moi plus de temps

COUPLET 2
Titulaire connaît pas le banc, reculer jamais ou très rarement
Ça s’voit, t’as pas vraiment d’argent
T’as les sièges chauffants qu’à l’avant
On n’a qu’une life, pas d’réédition
Si Diallo passe sa moula, c’est malédiction
Tout noir, tout droit, c’est la direction
Débrouille-toi, fiston, ma bénédiction
Elle m’parle d’égalité, c’est moi qui paye l’addition
J’fais mes dineros en chantant
Plein d’questions à la con comme chez Thierry Ardisson
Rate-pi sera là dans 100 ans

PRE-REFRAIN
La mélo’ vient du village, le braquo que j’envisage, j’en parle pas
J’dois rejoindre l’équipage, j’ouvre plus ses messages, blah blah blah

REFRAIN
Elle aime le moteur et la carrosserie
Dès qu’elle s’attache, le négro fout le camp
Elle pense à moi, c’est comme une maladie
Instable en amour, j’suis comme un enfant

PONT
Laisse-moi plus de temps
Laisse-moi plus de temps
Laisse-moi plus de temps
Laisse-moi plus de temps

OUTRO
Elle aime le moteur et la carrosserie
Dès qu’elle s’attache, le négro fout le camp
Elle pense à moi, c’est comme une maladie
Instable en amour, j’suis comme un enfant
Laisse-moi plus de temps, que ça
Plus de temps

 

Booba – Dragon :