Dimanche, une tentative de cambriolage au domicile de Lil Durk a failli tourner au drame. Tandis qu’il se trouvait chez lui avec sa petite-amie, le couple a pris les armes pour faire fuir les intrus.

Plus tôt dans la semaine, DJ Akademiks évoquait lors d’un live sur Twitch la présence de nombreux policiers au domicile de Lil Durk, dans la ville de Braselton, au nord-est d’Atlanta. Une présence importante des forces de l’ordre au sujet de laquelle aucune information n’avait filtré mais qui est désormais expliquée puisque TMZ a révélé, dans un article paru ce jeudi, que des cambrioleurs s’étaient introduits chez le rappeur ce dimanche 11 juillet, aux alentours de 5 heures du matin. Probablement alertés par le bruit, Durk et sa compagne India Cox vont réagir en se saisissant d’armes à feu, avant de tirer sur les personnes présentes chez eux, tandis que des voisins vont rapidement contacter la police. Selon les 1ères informations recueillies par les enquêteurs, aucun blessé n’a été recensé et aucune interpellation n’a pu être réalisée, les cambrioleurs étant parvenus à prendre rapidement la fuite. Pour l’heure, on ne sait d’ailleurs pas combien d’hommes ont réussi à entrer dans la maison. Une enquête a bien évidemment été ouverte afin de retrouver la trace des intrus.

Lil Durk maison
Le domicile de Lil Durk et de sa compagne

Lil Durk au coeur d’une enquête ?

Si les raisons de cette intervention policière sont désormais connues, un flou a résidé pendant plusieurs jours, notamment en raison de l’évolution de l’enquête autour du décès de FBG Duck. Tué en août 2020 dans les rues de sa ville natale, Chicago, celui qui était reconnu comme l’un des précurseurs de la scène Drill de sa ville était au coeur de nombreux beefs, notamment avec Lil Durk. Et alors que la mère du défunt artiste a récemment affirmé que le FBI s’était saisi de l’enquête, Durk a lui choisi de supprimer plusieurs morceaux, parmi lesquels le diss-track Should Have Ducked, dont le clip cumulait plus de 13 millions de vues sur YouTubeOn comprend donc mieux pourquoi les médias américains ont joué la carte de la prudence quant à cette récente intervention massive des forces de l’ordre chez Lil Durk…

À LIRE AUSSI: FBG Duck : le rappeur de Chicago abattu sauvagement